Partagez | 
 

 Voies Ethiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Voies Ethiques   Mer 17 Déc - 23:22


Les Voies Ethiques







Voies Ethiques



Questions d'Ethique
Quelques explications...

Voie de l'Humanité
Le socle de la Camarilla

Voie de l'accord Honorable
Le plus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître,
s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir.


Voie de la Bête
L'homme est une bête qui a un esprit permettant de soumettre les autres bêtes et les autres hommes.

Voie des Cathares
Vous savez qu'un appétit satisfait éveille bientôt de nouveaux désirs

Voie de la Mort et de l'Ame
Ubi est, mors, victoria tua

Voie du Pouvoir et de la Voix Intérieur
Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir,
il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.





Voies à accès restreint



Voie de Caïn (sabbat)
Caïn met en exergue ce que nous devons devenir

Voie des Métamorphoses
(Tzimisce, les vampires dotés de Vicissitude et dans une moindre mesure de Protéisme, Obténébration, Thaumaturgie et Aliénation )

S’envelopper dans le cocon de son âme,
se faire chrysalide et attendre la métamorphose,
car elle arrive toujours.


Voie de la Nuit
(Lasombra )

Comme la nuit paraît longue à la douleur qui s’éveille.
Seule l’obscurité a le pouvoir d’ouvrir au monde le coeur d’un homme.


Voie des Ossements
(Giovanni, les vampires dotés de Nécromancie et dans une moindre mesure de Thaumaturgie )

L'expression "mort naturelle" est charmante.
Elle laisse supposer qu'il existe une mort surnaturelle, voire une mort contre nature.


Voie du Paradoxe
(Ravnos et quelques rarissimes Malkaviens et Gangrels)

La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité.
L'illusion est une ombre qui vaut mieux que la proie.


Voie du Sang
(Assamites )

Ašhadu an lā ilāha illa-Khayyin, wa-ašhadu anna Haqim rasūlu-Khayyin
Je témoigne que l'unique est Caïn et que Haqim est son prophète


Voie du Typhon
(Disciple de Set et convertis au culte de Set)

Pour leurrer le monde, ressemble au monde ;
ressemble à l'innocente fleur,
mais sois le serpent qu'elle cache.



Dernière édition par Admin le Dim 21 Déc - 5:37, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Jeu 18 Déc - 2:48



Questions d'Ethique


En préambule
Chaque vampire possède en lui une seconde instance psychique, au-delà de sa conscience, qui est la « Bête intérieure », l'expression du monstre prédateur mort-vivant qu'il est devenu. Les vampires doivent souvent lutter avec elle pour ne pas perdre le contrôle de leurs actes. Le risque survient souvent en situation de stress intense, de danger ou de grande soif.

Chacune des sectes a sa propre philosophie sur le contrôle de cette bête intérieure. La Camarilla pense qu'il ne faut pas s'éloigner de la morale humaine pour mieux se cacher parmi les hommes, alors que le Sabbat pense au contraire qu'un vampire ne doit plus se considérer comme humain et assumer sa nature. Les sabbats ont donc favorisé le développement des « Voies de l'Illumination » qui sont des sortes de voies philosophico-mystiques vampiriques structurées autour de préceptes plus ou moins codifiés. Les humains les considèreraient d'ailleurs comme abominables.

Il faut bien l'admettre, malgré tous ses efforts un vampire finit tôt ou tard par perdre tout sens moral si il ne fait pas d'effort. Que ce soit volontairement ou par accident (il est très difficile de respecter son éthique lors d'une frénésie), un vampire commet des atrocités et risque de perdre son Humanité au profit de sa Bête. Si le personnage éprouve des remords pour ses actions, il sait que son Humanité / Ethique est intacte. S'il fait le mal sans même y prendre garde, c'est que son Humanité / Ethique disparaît. L'un des thèmes les plus importants de Vampire : La Mascarade est la lutte du vampire contre sa Bête et pour le salut de son âme.

Il arrive un jour ou un vampire ne peut plus agir selon la morale humaine. Il est trop vieux, trop décalé par rapport a la nature humaine, il ne pense plus de la même façon. Ce jour correspond souvent avec celui ou la bête prend définitivement le contrôle du vampire. Afin de contourner ce problème, les vampires (surtout ceux du Sabbat) ont érigés de nouvelles philosophies et théologies nommée Voies de l'Illumination. Des codes moraux transcendant les conventions mortelles, en s'y pliant strictement les vampires peuvent continuer à agir efficacement tout en tenant leur bête en laisse. Néanmoins :

• Les voies sont bien gardées : Peu de vampires sont initiés aux secrets des voies. La plupart, y compris ceux des clans indépendants et du Sabbat, suivent les chemins de l'Humanité, ne faisant que dégénérer avec le temps. Tout le monde ne peut pas suivre une voie ; devenir une créature aussi inhumaine demande discipline et force spirituelle, même sous une forme totalement étrangère. Quelqu'un qui souhaite suivre une voie doit avoir la capacité de rejeter sa nature humaine et la force d'y survivre.

• Les voies sont totalement inhumaines : Un joueur qui souhaite que son personnage adopte une Voie de l'Illumination se prépare à un jeu de rôles très exigeant. Absolument aucune des croyances du joueur ne se retrouve dans ces voies. Ce sont des codes d'éthique d'immortels que les vampires ont mis des centaines voire des milliers d'années à étudier.
De plus, le disciple d'une voie est considéré comme ayant un score d'Humanité de 3 pour les règles de relations avec les mortels (1 ou 0 pour la Voie des Métamorphoses). Avec une utilisation appropriée de l'Auspex combinée à une forte éthique, il est possible de connaitre la Voie d'un Cainite. Tout comme ce dernier peut apprendre à utiliser l'aura dégagée par sa Voie de façon active.




Quelles sont les conséquences concrètes ?
Avoir une Humanité ou une Ethique basse implique forcement d'avoir un niveau de Bête élevée et la Bête; c'est la quintessence du vampire qui peux se résumer de la manière suivante : se battre, chasser, manger, dormir, fuir le feu et le soleil. Conséquence d'une morale au ras des pâquerettes :

Spoiler:
 

En résumé, la non-vie deviens très compliquée pour le caïnite qui se laisse aller à ses plus bas instincts. Et malheur à celui qui succombera à l'Ivresse finale qui fera de lui un Corrompu.  



Est-ce important en jeu forum ?
Tout dépend... théoriquement Vampire met l'emphase sur la quête du vampire au sujet de sa vraie nature et de son interaction avec son environnement (autres vampires, humains, etc). Théoriquement... parce que la réalité est parfois différente. Certain vampires ne prêtent que peu d'importance au sujet (surtout chez les jeunes) et Hors jeu, cet aspect n'intéresse pas tout les joueurs. Dans ce cas ( et exception faite des Disciples de Set); vous prendrez la Voie de l'Humanité avec le score par défaut pour l'âge et la secte du personnage; un coup d'oeil à ce que cela implique et ce sera bon. Et pour les autres...


Comment cela fonctionne  ?


  1. Oui, non ou peut être ?


    Coté Camarilla

    ◦ Votre personnage à été étreint après la fondation de la Camarilla : il est sur la Voie de l' Humanité (si vous avez une excellente raison qu'il suive autre chose; parlez en d'abord au staff).
    ◦ Etreint avant la fondation de la Camarilla : les anciens et vénérables sont très majoritairement sur la Voie de l'Humanité (quasi 100 % du Clan Toréador par exemple), mais on peut aussi trouver quelque Voies archaïques sous réserve qu'il n'y ait pas une limitation de Clan ou de discipline mentionnée.


    Coté Sabbat

    ◦ Votre personnage est Nouveau né : il peut être sur la Voie de l'humanité, ou une Voie de l'illumination (en fonction des restriction de Clan. A moins d'être un Pieux, dans les deux cas son niveau sera relativement bas.
    ◦Ancilla et plus : A partir de cet âge, vue le mode d'existence sabbatique; un vampire qui serait encore sur la Voie de l'humanité passera soit pour un baltringue, soit pour une curiosité ( surtout si son niveau est élevé), soit suscitera la méfiance car sûrement au bord de l'Ivresse. Objectivement; la très grande majorité des Sabbatiques de cet âge suivent une voie de l'Illumination, ce qui est souvent une option incontournable pour pouvoir pratiquer la Danse du Feu. Les plus vieux sabbatiques peuvent comme leur cousins de la Camarilla suivre une Voie Archaïque.



  2. Petit passage obligatoire  

    Aller lire le topic sur la Voie de l'Humanité. Même si vous ne souhaitez pas axer votre jeu sur les thème de la morale; cela vous donnera quelque clés de compréhension et vous évitera des bêtises en jeu.


  3. Si votre personnage suit une autre Voie.

    Vous allez devoir choisir laquelle. Attention, certaines Voies sont réservées à un clan ou exigent de posséder un pouvoir vampirique particulier. Les connaisseurs du WoD remarquerons que nous n'avons pas mit tout les dogmes existants; vous restez libre d'en choisir un non listé tant qu'il fait partit des Voies officielles et que c'est ok en terme de restriction.


  4. Regardez la liste des pêchés et des commandements

    Attribuez un score a votre personnage. Si vous ne savez pas trop quoi mettre, basez vous sur nos "listes par défaut".

    • Les scores de 0, 1 et 10 ne sont pas autorisés
    • Les scores de 2, 3 et 8, 9 doivent se justifier dans la fiche
    • Ajuster la psychologie et / ou l'historique de votre personnage en fonction de ce que vous avez prit. Et voilà, c'est finit !



Citation :
Scores par défaut


Ces listes représentant les scores moyens chez les vampires de ces tranches d'âge... cela signifie que l'immortel a eu un comportement dans la norme (si on peut parler de norme...), c'est à dire sans s'intéresser plus que cela à sa morale mais sans abuser non plus dans les actes douteux. 

Age
Voie de l'Humanité 
(Camarilla)
Voie de l'Humanité 
(Sabbat + indépendant)
Voie de l'Illumination
Nouveau né6 à 75 à 63 à 4
Ancilla5 à 64 à 54 à 5
Ancien4 à 53 à 45 à 6
Vénérable3 à 4N/A6 à 7





Comment se passe la conversion à une Voie et les péchés ?


  • Tout d'abord, le vampire doit découvrir l'existence d'autres Voies et surtout de celle qui pourrait le concerner. Au Sabbat la chose est assez aisée; le prosélytisme pour les Voies est actif. Coté Camarilla, le Cainite va devoir se trouver une source d'information et d'initiation

  • L'initiateur discutera avec le futur disciples, lui apprend les bases du dogme et s'assure qu'il est sûr de son choix. Cette phase peut aller de quelques jours à plusieurs années.

  • L'initiateur invitera son disciple à commettre des actes allant à l'encontre de sa morale, souvent en thème avec sa futur éthique (mais pas toujours). Et ce, jusqu'à le faire chuter à 3 ou 2

  • Arrive la phase la plus délicate (souvent le disciple vie avec son maître pendant cette période où la Bête est à fleur de peau ), où le maître fait passer une épreuve à son disciple. Si ce dernier réussit à en extraire l'enseignement, il bascule sur sa nouvelle Morale, au même score que là où il en été arrivé dans sa morale précédente.  

  • La conversion est achevé, le Cainite n'a plus rien à voir moralement avec les humains et il à un nouveau chemin à apparenter... ce qui occupe souvent ses premières semaines (ne serait-ce que pour éviter de garder trop longtemps une Bête chatouilleuse).

  • A présent le vampire va devoir faire attention à ne pas fauter... Quand le personnage fait un truc douteux vis à vis de son éthique; vous jetez un coup d'oeil au tableau. Si la faute est égale a son score ou égale à un score inférieur; c'est qu'il a fauté. Si il ne regrette pas son acte, il tombe d'un cran. Pour récupérer ce qu'il à perdu, il devra se montrer fort et ne pas recommencer sa bêtise. Pour progressez, envoyez nous un Mp, on en discutera avec vous...


Et Golconde dans tout ça ?
Plusieurs points sont à noter

  • Golconde n'est qu'une forme d'Illumination parmi d'autres. C'est la plus connue car liée à la Voie de l'Humanité et par conséquent à la Camarilla (et de façon plus secrète, à une magouille d'Antédiluvien, comme la plupart des Illuminations).
  • Seules quelques Voie amènent à une forme d'Illumination, les autres ne sont qu'une philosophie de vie. Parmi celles qui visent un état supérieur, nous pouvons citer :

    • Voie de l'Humanité et Voie du Paradoxe : Golconde. Deux théories cohabitent : redevenir humain ou du moins ne plus avoir besoin de sang pour vivre et être immunisé a la frénésie.(Case direct vers la Transcendance si le vampire passe Wraith). Quant à la Voie du Paradoxe, comme elle promet la réintégration au cycle des Réincarnations, cela pourrait passer par un retour par la case "humain".
      Ceux qui l'ont fait : d'après la légende, Saulot et un membre de l'Inconnu, mais aucun ne l'a montré. La Voie ayant été crée par Saulot et vue son rejet de l'état vampirique, il y a fort à parié que la première version (redevenir humain) soit la bonne.
    • Voie de la Bête et Voie du Cœur Sauvage : fusionner avec Gaia ou la Terre.
      Ceux qui l'ont fait : Enoïa
    • Voie de l'Abysse : fusionner avec l'Abysse, aka le coeur de l'Umbra profond, le Labyrinthe.
      Ceux qui l'ont fait : Laza Mori Bara, on peut supposer que Gratiano et Montano n'en sont pas loin...
    • Voie des Métamorphoses : Ahzi Dahaka. Devenir quelque chose de clairement monstrueux mais aussi "supérieur" au stade de vampire, comme une autre espèce au même titre que le vampire est une espèce différente de l'humain. L'idée générale est très proche de l'Ascension des mages, due au passif de mage du créateur de la Voie.
      Ceux qui l'ont fait : Mekeht, alias Tzimice. Dans son cas, l'Ascension passe par une présence dans tout ceux qui possède son sang (quasiment tout les vampires) et une véritable immortalité.
    • Voie du Sang, Voie de Caïn et Voie du Typhon : sans qu'il y ait de réelle idée d'Illumination, ces Voies prêchent l'idée de ressembler le plus possible (surtout en terme de puissance) a Seth ou Caïn.
      Ceux qui l'ont fait : aucune certitude, mais il est probable que Haquim n'en soit pas très loin.
    • Voie de la rédemption Nocturne et Voie du Paradis : devenir un ange, rejoindre Dieu.
      Ceux qui l'ont fait : des rumeurs circulent au sujet de Michel de Constantinople


  • En jeu, il ne sera pas possible d'atteindre l'Illumination; de toute façon, un vampire qui atteint cet état n'a plus d'intérêt à interagir avec ses semblables sauf à prendre un disciple.




Dernière édition par Admin le Mar 3 Fév - 0:22, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Jeu 18 Déc - 4:19





Voie de l'Humanité
Surnom : Les Humanistes

Les Humains, nos frères...


Citation :
Variantes :

Via Humanitatis (Archaïque ) : Les Prodigues





L'existence d'un vampire est l'antithèse de l'Humanité. Ce n'est pas parce qu'un vampire suit la Voie de l'Humanité qu'il est amical ou bon. Les vampires sont des prédateurs, et l'Humanité leur permet seulement de prétendre le contraire. C'est une énigme intérieure qui protège le vampire de lui même, tout comme la Mascarade le protège des mortels.

Ceux qui suivent cette Voie tentent de conserver leurs scrupules mortels. Ces Caïnites se pensent toujours en tant que personnes, et pas en tant que monstres. Ils reconnaissent qu'ils peuvent eux aussi succomber à la Bête, mais ils combattront une telle chose avec l'éthique de leur vie humaine.

Un prodigue considère son vampirisme comme une terrible malédiction. Pour nier cette lente dégradation, il se concentre sur ses pensées, ses sentiments et ses souvenirs de mortel. Pour un prodigue, sa Bête est sa damnation, menaçant de l'engloutir.

Les mortels suivent aussi la Voie de l'Humanité mais ils n'en sont tout simplement pas conscient (et ils ne savent même pas qu'ils pourraient en choisir une autre).

La Voie de l'Humanité implique une certaine dose de moralité. Elle reconnaît que les gens ont un certain potentiel de bonté et de charité, et elle encourage de tels comportements. Les Caïnites qui sont bien avancées le long de la Via Humanitatis ont tendance à être justes, charitables et équitables. Mais il y a ceux de cette Voie qui sont devenus de féroces guerriers parmi les enfants de Caïn. La balance entre la nécessité et la vertu est très difficile à équilibrer.

La morale du prodigue est simple, mais ouverte aux variations. Il y a un principe universel : ne tuer que si nécessaire.

La Via Humanitatis ne possède pas de code d'éthique formel. En général, ses disciples doivent s'abstenir de toute cruauté et de toute perversion. Ils ne doivent pas tuer à moins que cela ne soit absolument nécessaire, et ils doivent faire respecter les droits des autres. Ils doivent se sentir concernés par le bien être des mortels, autant que par celui de leur propre race. Le résumé le plus simple est celui proposé par de nombreuses religions et philosophies : traite ton prochain comme tu voudrais qu'il te traite.


Description des Disciples :

  • Humanité de 8 à 10:
    Les vampires avec un tel score d'Humanité sont, paradoxalement, plus humains que les
    humains. Des vampires novices adoptent parfois un code moral bien plus rigoureux que de leur vivant, en réaction à leur transformation en prédateur. Les vampires plus âgés se moquent de cette pratique, riant de ces nouveau-nés qui se cachent dans les bennes à ordures, se nourrissent du sang des rats, se rebellent vainement contre leur nature meurtrière. Ah, l'humanité !
    En vérité, les vampires qui conservent un score élevé en Humanité sont rares, tous devant tuer tôt tard. Ils sont souvent rejetés par leurs semblables qui voient de la frustration et de la naïveté dans leur rigueur morale. La plupart des vampires préfèrent subir les tourments de non-vie sans en plus s'auto-flageller. Un score élevé en Humanité indique une aversion à tuer et même à prendre plus de vitae que nécessaire. Bien que pas obligatoirement contemplatifs ou moralisateurs, les vampires avec une forte Humanité se sont donné des lignes de conduite très contraignantes et ont souvent un sens du bien et du mal très précis.

  • Humanité de 7:
    La plupart des humains ont score de 7, les vampires à ce niveau peuvent donc facilement passer pour des mortels. Les vampires avec Humanité 7 suivent les préceptes sociaux "normaux" : il est inacceptable de tuer, ce n'est pas bien de voler le bien d'autrui, mais parfois la limitation de vitesse est vraiment trop basse. Le vampire se sent toujours concerné par les droits des autres à ce niveau de moralité, quoiqu'un peu d'égoïsme commence à poindre. Comme chez tout le monde.

  • Humanité de 6 à 5:
    Les gens meurent. Les choses se cassent. Un vampire en dessous de la norme humaine assume bien le fait qu'il a besoin de sang pour vivre, et fait ce qu'il faut pour l'obtenir. Il ne détruira pas toujours volontairement les biens ou la vie de sa victime, mais il accepte que ce soit le destin de certaines. Pas forcément monstrueux, les vampires à ce stade d'Humanité sont au moins une compagnie désagréable. Leur indifférence face à des atteintes aux droits des autres peut choquer des individus plus moraux, et des bizarreries physiques ou des déformations peuvent commencer à apparaître.

  • Humanité de 4:
    Des gens doivent mourir. Le vampire commence la descente inexorable vers la complaisance. Une Humanité de 4 indique que tuer est acceptable pour le vampire, si la mort est utile (ce qui est bien sûr très subjectif).
    De nombreux anciens ont un tel niveau d'Humanité, s'ils n'ont pas adopté un autre code moral. La destruction, le vol, le meurtre sont des outils plutôt que des interdits. Les objectifs et la volonté du vampire comptent plus que tout le reste, et gare à ceux qui se trouvent en travers de son chemin. Les transformations physiques deviennent évidentes. S'il n'est pas hideux comme un Nosferatu ou certains Gangrels, le vampire acquiert un aspect blafard, cadavérique et visiblement malsain.

  • Humanité de 3 à 2:
    La vie et les possessions des autres ne concernent plus un vampire qui est allé aussi loin. Le vampire a des plaisirs malsains et des caprices aberrants, ce qui peut le pousser à toutes les atrocités. Perversion, meurtre sadique, mutilation des victimes et dédain pour sa propre sécurité sont les marques d'un tel vampire. Rares sont ceux qui conservent un score aussi bas très longtemps : leur damnation est plus que certaine. Ils peuvent être encore confondus avec des humains, mais n'y comptez pas trop.
    : Pour les suivants des autres Voies, n'importe laquelle, et indépendamment de votre score; les humains et les animaux vous ressentent comme un vampire avec 3 en Humanité. Même un vampire sur la Voie du Paradis semblera "inhumain" de sainteté pour un mortel.

  • Humanité de 1:
    Seulement théoriquement conscients, les vampires avec Humanité 1 dansent au bord du gouffre. Rien ne compte plus pour eux, pas même leurs propres désirs, à part se nourrir et dormir. Il n'y a rien que s'interdira un tel vampire, et seuls des lambeaux d'ego l'empêchent encore de sombrer totalement. Ceux qui arrivent à ce stade sont incapables de tenir un discours cohérent, et passent leurs nuits à marmonner des blasphèmes dans leurs refuges couverts de sang.

  • Humanité de 0:
    Dois dormir. Dois manger. Dois tuer. Les joueurs ne peuvent plus incarner un vampire avec un score d'Humanité nul. A ce niveau, le vampire est totalement soumis à la Bête. Ce stade s'appelle l'Ivresse.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Pensée égoïste
9Acte égoïste sans grande conséquence
8Blesser quelqu'un (accidentellement)
7Vol
6Violation involontaire (vider accidentellement un mortel de son sang du fait de la Soif)
5Dégradation délibérée des biens d'autrui
4Violation avec circonstances atténuantes (homicide involontaire, tuer un calice durant une frénésie)
3Violation avec préméditation (meurtre caractérisé, prendre du plaisir à une exsanguination)
2Violation par plaisir (meurtre sans mobile, boire en étant repu)
1Perversion totale, actes abominables



Dernière édition par Admin le Mar 3 Fév - 0:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Jeu 18 Déc - 5:55





Voie de l'Accord Honorable
Surnom : Les Chevaliers

Le devoir est un fardeau qui ne s'allège qu'avec la mort.
Pour nous, les non-vivants, le devoir est éternel.


Azrael, Paladin Salubrien antitribu


Citation :
Variantes :

Via Equitum (Archaïque ) : Les Paladins

Voies Connexes :

Via Regalis (Archaïque )




Les suivants de la Voie de l'Accord Honorable se prénomment eux-mêmes Chevaliers et se concentrent sur la société des vampires comme un tout. La Malédiction transforme les vampires en prédateurs ayant une très forte individualité. Sans contraintes, ils se détruiraient l'un et l'autre jusqu'à la dernière Sangsue. Les Chevaliers enseignent que l'honneur, soit, la rigoureuse imposition des standards de la noblesse dans la conduite, maintient la société des vampires en ordre. L'honneur renforcit l'habileté d'un vampire à résister à la Bête et procure les règles qui permettent aux vampires de coexister sans avoir à retomber dans la moralité humaine qu'ils ont abandonné.

La Voie ne laisse aucune place à la merci et aux sentiments. L'honneur est une affaire de choix rationnels calculés. Les Chevaliers analysent soigneusement les règles de leurs engagements et les circonstances auxquels ils feront face. Soit doivent-ils agir d'une manière particulière pour se conformer à leur engagement, ou non. Si non, ils profitent d'une totale liberté de décider comment agir selon les bases de leur choix, le plus pur intérêt personnel prédominant, habituellement. Les Chevaliers perdent graduellement les notions telles que l'amitié. Ils ont des alliés et des associés réguliers; aucune confiance ne joue un rôle dans la Voie. Ou ne requiert aucuns engagements particuliers, sauf exceptions. Ce qui compte, c'est comment les Chevaliers tiennent parole, et non pas quelle parole ils ont donné.

Les Chevaliers font de grands leaders dans leur secte, sur lesquels on peut compter. Aussi longtemps que leur supérieurs leur administre soigneusement des serments d'allégeance, les Chevaliers sont moins enclins à servir dans la tricherie et autres complications diverses que n'importe quel autre membre du Sabbat. Si le serment exige qu'ils combattent, ils le font avec courage parce que la couardise trahirait l'esprit de leur engagement. Si ils jurent d'enseigner, ils enseigneront en long et en large, s'assurant que leurs étudiants apprennent. Les problèmes viennent quand leurs supérieurs leur offrent des serments qui n'empêchent pas les Chevaliers d'assouvir leur ambition personnelle. Les Chevaliers font de grands traîtres, rationalisant leur traîtrise en soutenant qu'elle enseignera par le mauvais exemple comment il est important de bien définir quand l'honneur tient toute une société ensemble.


Description des Disciples :
Les Ventrues antitribu dominent cette Voie. Les Nosferatu antitribu, les Tzimisce qui ne sont pas intéressés par la seule poursuite du pouvoir et les Malkavian antitribu plus lucides trouvent aussi la sagesse qu'ils recherchent dans cette Voie. Une poignée d'Anciens de la Camarilla, ceux qui sont capable de garder leur vie privée loin d'inquisiteurs peu sympathiques, pratiquent cette Voie, sans faire d'effort pour l'apprendre à d'autres, conservant simplement l'éthique de leurs jours mortels, il y a de ça huit siècle et des poussières...

La voie de l'Accord Honorable requiert une contemplation calme. Un Chevalier n'agit pas à la légère. Il doit premièrement considérer ses obligations et ensuite évaluer les conséquences des options qu'il lui sont disponible. Les Chevaliers pressés périssent. Les Chevaliers posés aussi, mais seulement lorsqu'ils se battent au nom de leurs engagements et quand aucun autre sacrifice de moindre importance peut faire justice au devoir.

La plupart des Chevaliers apprennent un large éventail d'habiletés de combat et sont plus attirés par la Force d'Ame et la Presence que n'importe quelle autre Disciplines: l'une pour survivre aux rigueur du devoir, l'autre pour exiger le respect qu'on leur doit. La Potence aide à se débarrasser de leur devoirs matiaux.


Ethique de la Voie :

  • Agis dans le meilleur intérêt de ta Cause.
  • Tiens ta parole d'honneur. Manquer à sa parole rend petit et faible, et tu ne seras pas
  • respecté ni n'auras la confiance de ceux qui ont de l'honneur.
  • Respecte tes pairs et traite les équitablement.
  • Ne trahis jamais ceux qui ont confiance en toi.
  • Sois brave. Les couards n'ont pas d'honneur. Tu défendras la Cause même au prix de ta non-vie.
  • Sois généreux avec tes frères et soeurs et ils seront généreux avec toi.
  • Paye toujours tes dettes.
  • La Mort Finale plutôt que le déshonneur.
  • Traite ceux qui n'ont pas d'honneur avec sévérité.
  • Garde les traditions de notre peuple.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Ne pas agir en accord avec la cause de sa Secte / Clan d'une quelconque manière
9Ne pas offrir l'hospitalité à un autre co-légionnaire
8Ne pas observer un rite de votre Secte / Clan
7Ne pas observer un rite spécifique de votre Secte / Clan
6Agir contre votre guide ; ne pas protéger un compagnon
5Placer son bien-être personnel au dessus des intérêts de la Secte / Clan toute entier
4Manquer à sa parole
3Etre couard
2Tuer sans raison
1Manquer ouvertement de respect pour la Secte / Clan



Dernière édition par Admin le Ven 19 Déc - 1:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Jeu 18 Déc - 15:09





Voie de la Bête
Surnom : Les Fauves

Je chasse, je tue, je me nourris.
Aucune coutume ni civilisation ne m'en empêcheront.
Aucun mur ni piège ne barre ma route.
Je suis une force de la nature, l'éternel prédateur


Gentha Shale; nomade du Sabbat


Citation :
Variantes :

Voie du Coeur Sauvage : Les Bêtes
Voie de l'Harmonie : Les Harmonistes
Via Bestiae (Archaïque ) : Les Féraux
Via Praedator (Archaïque ) : Les Chasseurs
Via Erronis (Archaïque ) Les Arpenteurs
Via Feritas (Archaïque ) : Les Sauvages
Via Venator Umbra (Archaïque ) : Les Chasseurs gris




La Voie de la Bête est basée plus sur l'instinct que sur toute autre chose. Ceux qui suivent la Voie de la Bête se comportent comme des animaux, mais pas en excès. Certains membres du clan Gangrel enseignent cette Voie à leurs infants, comme le font quelques rares membres d'autres clans, mais la plupart des Caïnites qui suivent cette Voie l'ont adoptée sans y être encouragés.

Les fauves acceptent les instincts bestiaux qui surviennent avec l'Etreinte comme étant l'état naturel du vampire. Poussés instinctivement à chasser les humains et à boire leur sang, ils se considèrent comme des parents de l'ours et du loup ; et ils se retirent dans les contrées sauvages pour vivre comme n'importe quel animal.

Le plus grand danger que ceux qui suivent cette Voie peuvent affronter est le fait de devenir sauvage. Les Lupins chassent n'importe quel enfant de Caïn qui s'écarte des cités, et peu de vampires peuvent échapper à une meute de loups-garous. Les Caïnites de la Voie de la Bête, condamnés à éviter les cités, encourent constamment le risque de rencontrer des Lupins ou pire.

Un fauve se perçoit comme une créature de la nature, soumise à ses lois comme tout autre animal. Quand il a soif, il se nourrit. Quand il est fatigué, il se repose. Quand il est acculé, il combat. Le faible doit périr pour que survivre le fort. En conséquence, l'esprit du fauve est toujours occupé par le moment présent ; le passé est mort et le futur saura préserver. Il échange la raison contre l'instinct, la sagesse contre l'impulsivité, et il agit selon ses besoins quand ils se présentent. En faisant cela, il maintient un équilibre avec la Bête intérieure.

Curieusement, les Caïnites de la Via Bestiae peuvent se révéler assez urbains et civilisés si le besoin s'en fait sentir. La plupart d'entre eux, cependant préfèrent leur code simple à n'importe laquelle des manipulations "civilisées" de leurs compagnons mort-vivants.

Variantes :
- Voie de l'Harmonie / Les Harmonistes
Cette variante ajoute un aspect spirituel au rôle de prédateur supérieur du vampire, prêchant un équilibre entre l'ordre naturel des choses et le respect de leur proie. Ce qui coince régulièrement au sein du Sabbat mais passe tout à fait coté Gangrel Indépendants.

- Voie du Coeur Sauvage / Les Bêtes
L'emphase est mise sur la loyauté vis à vis de la meute, enseignant à echapper aux piège du monde des mortels pour mieux servir le Jyhad.



Description des Disciples :
Le Vampire qui suit cette Voie doit être intelligent et instinctif. Il doit agir sans hésitation, mais ne doit pas mettre son existence et son territoire en danger de façon stupide. Il ne tue jamais pour le sport et ne torture jamais ses ennemis pour le plaisir, mais il arrachera la gorge de quiconque menacera sa non-vie. Il évite d'avoir trop de contacts avec les cités et les outils de l'humanité. Son contrôle sur sa frénésie et sur ses peurs provient de son désir de survie. En devenant animal, il évite de devenir un monstre.

Comme l'animal, le fauve ne connait pas le doute, l'ambition ou tout autre distraction de l'esprit doué de raison. Il voit le monde en des termes absolu : prédateur et proie, bien et mal, ami ou ennemi.

Le disciple doit établir un territoire de taille suffisante pour lui fournir des proies, puis le protéger de ses rivaux. Il ne tue que quand il le doit, pour se nourrir ou pour se défendre, lui ou son territoire. Le fauve ne doit allégeance à aucun prince et n'est tenu que par ses propres lois. Peu de choses effraient plus un fauve que la pensée d'un Lien de Sang.

Les fauves tendent à une existence solitaire. Quand ils sont en relations avec autrui, ils sont francs et directs ; ils ne perdent pas leur temps en bavardages et propos aimables. Le fauve n'accepte le commandement que de quelqu'un qu'il respecte.


Ethique de la Voie :

Branche principale

  • Soyez fidèle à votre nature profonde : celle d'un prédateur.
  • Les mortels sont votre nourriture, les vampires sont vos concurrents.
  • Oubliez les sentiments, fiez vous à votre instinct.


Variante coeur sauvage


  • La survie est la première préoccupation
  • La politique et la technologie ne font que se mettre en travers de la chasse
  • Il faut établir un équilibre avec la bête
  • Le "monde sauvage est une illusion". Toute chose doit vivre selon sa forme. Même la civilisation est naturel car elles est la forme de l'humanité.
  • Maîtriser sa peur du feu
  • Etre loyal à ses allégeances


Variante Harmonie

  • Rien de ce qui existe dans la nature n'est entièrement mauvais - y compris les vampires
  • La vie doit être respectée. La vie humaine ne doit être prise qu'en cas de nécessité, mais tu ne dois jamais regretter ce que ta nature te pousse à faire.
  • Ne perds jamais le lien avec ton humanité et ta nature vampirique ; les deux sont les composantes premières de ta conscience. Tu te détruis toi-même si tu ne peux accepter que tu n'es plus humain ; cependant votre composante humaine sera submergée par votre composante bestiale si tu ne trouves pas un équilibre entre les deux.



Les péchés :
Voie de la Bête

ScoreRepère moral
10Attaquer un ennemi véritablement supérieur.
9Ne pas défier un chef vraiment faible pour prendre sa place.
8Tuer pour une raison autre que la survie.
7Eviter les contacts avec la nature ou les animaux sauvages.
6Torturer inutilement.
5Offrir un sacrifice à une personne qui vous est étrangère
4Refuser de tuer lorsque cela est important pour votre survie.
3Echouer à défendre votre territoire.
2Avoir pitié d'un ennemi désespéré.
1S'abstenir de se nourrir lorsque vous avez faim.


Voie du Coeur Sauvage

ScoreRepère moral
10Chasser avec autre chose que les dons vampiriques
Le parfait chasseur n'a pas besoin d'outils
9S'engager en politique
La politique n'apporte pas la subsistance
8Rester en présence du feu ou du soleil, sauf si c'est pour tuer une ennemi
Cela n'a aucun sens de risquer la destruction finale
7Tuer de manière cruelle
La mort est naturelle, tout comme ce nourrir mais pas comme la cruauté
6Echouer à étancher sa soif
Le but du vampire est de se nourrir
5Echouer à soutenir ses alliés
Soutenez votre famille pour qu'elle vous soutienne
4Tuer sans raison
C'est se priver d'une future source de nourriture
3Echouer à suivre ses instincts
L'instinct est la base de la nature de prédateur
2tuer pour une autre raison que la survie
1Refuser de tuer pour survivre
Les vampires sont les chasseurs, le reste les chassés.


Voie de l'Harmonie

ScoreRepère moral
10Ne pas passer au moins 2 heures par nuit à méditer dans la nature.
9Tuer un animal pour une autre raison que la survie.
8Ne pas chasser quand la soif se fait sentir (maximum exigé) et que vous avez du temps de disponible.
7Agir de façon trop cruelle.
6Ne pas prendre la vague quand cela ne nuit pas à votre survie.
5Tuer un mortel pour une autre raison que la survie.
4Faillir à la sécurité de vos camarades et de ceux que vous aimez.
3Agir de façon trop humaine ou trop bestiale.
2Se sentir coupable d'une action qui devait être faite.
1Refuser de tuer quand cela est nécessaire à votre survie.



Dernière édition par Admin le Ven 19 Déc - 5:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Jeu 18 Déc - 22:25





Voie des Cathares
Surnom : Les Albigeois

Le Mal vient en ce monde sous de nombreuses formes.
En tant qu'émissaire de la Malédiction du Père,
les vampires sont les pionniers de toutes ses formes.


Fabrizia, Archevêque de Miami


Citation :
Variantes :

Via Desideratio
Via Peccati (Archaïque ) : Les Pécheurs
Via Voluptarius (Archaïque ) : Les Voluptueux
Via Crudelitas (Archaïque : Les Sang-Coeurs
Via Adversarius (Archaïque ) : Les Adversaires
Via Quiritare (Archaïque ) : Les Hurleurs


La voie des Cathares est née au Moyen Age de l'hérésie Cathare. Philosophie duale, la doctrine Cathare veut que le monde est été créé à parts égales par un bon créateur et un mauvais ayant servi de contrepoids. Les Cathares pensaient que l'âme était le siège de tout ce qui formait l'humanité. L'enveloppe corporelle matérielle était une coquille dans un monde physique corrompu. Les Cathares montraient les aspects nobles de l'esprit : compassion, sacrifice, honnêteté... Pour eux il s'agissait de preuves : seule la véritable bonté repose dans le divin. Le monde physique avec ses souffrances et sa misère, était évidement imparfait. Après de nombreuse persécutions, cette doctrine duale disparut du monde des mortels alors que les vampires qui appréciaient cette philosophie la firent leur.

Selon les vampires qui suivent cette voie, les non-vivants sont les suppôts du créateur maléfique. Il leur accorde l'existence éternelle pour qu'ils puissent tenter les autres grâce aux appâts du monde physique.Ils pensent remplir leur destinée en tant que créatures liées au monde physique par l'immortalité vampirique. Comme ils ne peuvent accéder aux royaumes spirituels des morts, les Albigeois pensent qu'ils doivent servir les vices du monde physique. Ils cherchent donc à répandre le mal et la corruption,voyant en l'iniquité leur état naturel.

Les Albigeois ont cependant concocté un code auquel s'adonner.Ce n'est pas une voie d'immortalité sans but. En prenant les croyances des prêtres Cathares d'origine et en les détournant; ils cherchent délibérément un moyen de répandre le mal. Ils s'adonnent avidement aux pêchers d'orgueil, d'envie, de fierté et autres, recherchent la richesse matérielle et le confort, et encouragent les autres à faire de même.Un vampire ne peut servir son but qu'en s'attachant aux défauts inhérents à sa propre forme  et au monde. Ils acceptent leur devoir de convoyeurs de pêchés et trouve la spiritualité dans la dépravation.


Description des Disciples :
Les Albigeois mènent les autres à la tentation, les dépouillant de la pureté de l'esprit. Nouveau-nés et ancien forment leur rang. Nombreux sont ceux qui perçoivent le monde moderne rapide et décadent comme un signe du succès des forces du créateur maléfique.Ils cherchent à convertir le plus possible de vampires et de mortels intéressants.

Les Albigeois sont des hédonistes impulsifs, mais ils n'oublient jamais qu'ils servent un but. Ils ne sont pas paresseux et entreprennent leurs taches avec un abandon fanatique. Chacun considère qu'il est de son devoir d'incarner les vices du monde matériel et de partager ses plaisirs avec les autres. Au sein du Sabbat, les Cathares encouragent les autres à explorer leur nature monstrueuse et à essaimer cet hédonisme parmi les mortels.

Les Cathares sont généralement passionné, dévoués à la vulgarité et aux plaisirs.Ils perçoivent le monde mortel comme un vaste terrain de jeu où ils peuvent assouvir leurs instincts de base et encourager les autres à faire de même. Ils pensent être les agents de l'immortalité, et sont souvent des personnes extrêmement sociables, qui se lient facilement d'amitié pour ensuite se servir des autres dans leurs propres buts de débauche. Dans cet objectif, les pouvoir de Présence, Domination, voir d'Animalisme sont très appréciés.


Ethique de la Voie :

  • Se laisser aller au vice. La richesse, la sensualité, et le pouvoir matériel sont importants dans le monde physique.
  • Mener les autres à la tentation. Il est de notre devoir de promouvoir la dépravation dans ce monde
  • Accorder la malédiction de Caïn à ceux qui brûlent de passion. La non-vie est une grande malédiction, mais ceux qui ont de la conviction peuvent s'en servir pour le mieux.
  • Tout le monde matériel est corrompu. S'attendre à la tromperie et à la fourberie parce que les sont aussi corrompus que le monde où ils vivent
  • Votre rôle de créature maléfique est prédestiné. Il faut l'accepter et remplir votre rôle
  • La mort ne mènent qu'à la réincarnation. Les mortels reviennent après avoir été tué mais il faut éviter le Mort Ultime car elle ramène à une vie mortelle



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Se restreindre
9Faire confiance
8Manquer de transmettre la malédiction aux passionnément méchants ou vertueux
7Ne pas sombrer dans la frénésie; la Bête, être supérieur, doit être satisfaite.
6Agir contre un autre Albigeois
5Tuer dans un accès de passion
4Sacrifier une gratification pour le bien-être d'un autre
3Se réfréner dans le plaisir
2Meurtre arbitraire
1Encourager les autres à se restreindre






Dernière édition par Admin le Sam 14 Fév - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 1:46





Voie de la Mort et de l'Ame
Surnom : Les Nécronomistes

L'âme est la seule constante éternelle.
Etudier les buts de l'âme grâce à ses interactions avec le monde est la vocation la plus sacrée de l'existence.


Anisa Marianna Lopez, philosophe Emissaire des Crânes


Citation :
Variantes :

Via Ossium (Archaïque) : Les Etudiants / Les Executeurs
Via Rota (Archaïque et Hérétique)
Voie des Ossements : Les Fossoyeurs

Voies Connexes

Bien que la Voie d'origine ( Via Ossium) soit considérée comme Voie mineure au moyen-âge; elle est celle qui à engendré la plus grande diversité de Voies à l'époque moderne; probablement grâce à l'influence des Tzimisce et des Giovannis :

Via Mutationis (Archaïque) : Les Chercheurs
Voie des Métamorphoses : Les Metamorphosistes / Les Transfigurateurs
Via Abyssus (Archaïque) : Les Ombragés





Comme des esprits piégés dans des corps qui ne meurent pas, les vampires sont des créatures prises entre le monde physique et le suivant. Les Necronomistes étudient le processus de la mort et sa suite logique : le destin de l'âme. Alors que les humains sont de vibrantes expressions de l'esprit, les vampire sont piégés entre la vie et la mort ultime. Ce sont des cadavres animés aux pouvoirs surnaturels et aux besoins inhumains. Les Necronomistes pensent que pour comprendre le but de l'existence, il faut connaître l'âme et sa nature. Ils cherchent également à connaître les moyens d'interaction entre le corps et l'âme, particulièrement les moyens par lesquels l'âme est libérée de son enveloppe mortelle lorsque cette dernière décède.

En concentrant leur attention vers le savoir, les Nécronomistes nient leur Bête mort-vivante et cherchent l'illumination. En tant que seule constante éternelle de l'existence, l'âme contient la clef de la vie et de la non-vie. Les Nécronomistes cherchent à comprendre les voyages de l'âme et de ses nombreuses formes. Ils prétendent que, l'âme étant éternelle, elle doit contenir les fondamentaux de l'être. A partir de ces vérités de base, les étudiants de cette Voie espèrent pouvoir déduire les raisons de l'existence matérielle et du vampirisme. comprendre mes mystères de l'univers est la fonction la plus fondamentale de l'âme, prétendent-ils, et la conscience est la manière qu'utilise l'univers pour s'explorer. Les suivants de cette Voie étudient donc l'âme, car c'est d'elle que la conscience émerge.

Les Nécromanciens pensent que le coeur est le fondement physique de l'âme et que tout les pouvoirs proviennent de cette dernière. Ainsi, la faiblesse vampirique contre les pieux dans le coeur provient de la séparation mystique entre le corps et l'âme par le bois, élément organique qui pourtant ne rompt pas. De la même manière, le sang qui coule depuis l'origine de l'âme conduit la vie et le pouvoir mystique. Bien que les corps non-vivants des vampires ne produisent pas de sang, ces créatures peuvent tirer la force inhérente au sang et la mêler aux capacités spirituelles de leurs âmes piégées.

La Voie de la Mort et de l'Ame fut la première Voie reconnue par le Sabbat. Initiée par les Tzimisces qui s'inspiraient des pratiques d'anciens vampires savants sans les voies de la morts (Cappadociens), elle était un moyen différent de considérer l'existence. La moralité conventionnelle (selon cette voie) n'était qu'un produit des âmes inférieures. Combinée avec les pensées philosophiques des Lumières, cette Voie s'est propagée auprès de nombreux vampires spirituels et rationnels. Actuellement,cette Voie est suivie par un petit groupe au sein du Sabbat, mais tous sont très dévoué, et la Voie compte même quelques membres externes à la secte.

Variantes

  • Via Ossium : il n'y a quasiment pas de différence avec la Voie actuelle, sauf sur l'ordre des péchés.

  • Via Rota : voie de la roue. Un surgeon hérétique ayant mélé la Via Ossium et la Via Paradoxis. Ils pensent que les vampires sont englués dans le cycle de la vie et de la mort et doivent retourner dans le cycle. Leurs principes sont un mélange entre les deux voies sans le coté "mystique indienne" des Ravnos.


Description des Disciples :
Les pratiquants de cette Voie s'engagent à élaborer des rituels mettant en avant l'architecture de l'âme. Les jeux de tourment et d'endurance sont fréquents, car les Nécronomistes pensent que la douleur et la colère sont des expressions brutes et franches de l'esprit. Il cherchent à se contrôler même dans les affres de l'agonie et explorent les limites de leur endurance mentale. L'étude de la mort restant une priorité, les sacrifices élaborés de vampires ou d'humains sont appréciés pour l'approche qu'ils proposent. Les Nécronomistes torturent délibérément leurs victimes pour attiser la passion et inspirer un déséquilibre qui incite l'âme à rester prisonnière de la terreur et de la souffrance.La transition de la chair à l'esprit est l'élément important et les Nécronomistes élaborent des expériences pour l'observer tranquillement.

Les Nécronomistes sont généralement curieux, détachés et très intellectuels. Bien qu'ils ne nient pas leurs émotions, ils analysent même leurs propres réactions, à la recherche d'indices sur la nature de l'âme. Ils sont très spirituels et distants : l'émotion,la raison et la foi sont de simples outils dans leur quête.  Ils possédaient souvent un attrait morbide au cours de leur vie et l'ont gardé dans la non-vie. Les adeptes se lient rarement d'amitié et n'aiment pas les attaches, mais sont très loyaux envers leurs alliés.Il ont peu de patience pour les demi-mesures et les hésitations. Les membres de  cette Voie proviennent principalement des Emissaires des Cranes, des Tzimisces ainsi que des antitribu Mallaviens et Toréador. Les disciplines de prédilection sont la Necromancie, la Thaumaturgie, l'Auspex et l'endurance pour les expérience sue eux même.


Ethique de la Voie :


  • La Mort relâche l'esprit. Comprenez comment et pourquoi fonctionne ce procédé, étudiez la mort sous toutes ses formes.
  • Toute matière reflète un modèle spirituel préexistant. Découvrez ces modèles et apprenez comment le monde fonctionne réellement.
  • N'ayez pas peur de la Mort Finale. Comme toutes les autres, votre âme est immortelle et reviendra sous une forme que vous ne connaissez pas encore.
  • La raison et les émotions expriment tous deux l'état sous-jacent sous toute expression que les êtres comprennent. Découvrez la composition de chaque âme en étudiant comment elle se manifeste.
  • Tout contient une pièce de la vérité, mais déguisée. Percez chaque voile du mythe et de l'ignorance.
  • Dans la religion et l'occultisme, il faut trouver les vérités fondamentales qui sont pertinentes pour l'existence dans son ensemble.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Attachement au monde matériel.         
9Avoir peur de la mort ultime.           
8Se laisser guider par des émotions.           
7Se laisser aller à la frénésie.           
6Ne pas tuer lorsque c'est utile.           
5Ne pas chercher l'illumination.           
4Faire preuve d'une aversion envers la mort.           
3Faire preuve de compassion.           
2Tuer sans étudier la mort.           
1Empêcher une mort sans raison.



Dernière édition par Admin le Mar 3 Fév - 0:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 1:48





Voie du Pouvoir et de la Voix Interieure
Surnom : Les Unificateurs

Colère, peur, haine et luxure. Telles sont les émotions les plus puissantes.
Est-il étonnant alors qu'elles soient les outils les plus puissants de la suprématie ?  


Ambrosio Luis Monçada, feu Cardinal Lasombra


Citation :
Voies Connexes

A Voie du Pouvoir est relativement récente et ne se revendique pas d'une filiation avec les vias de l'époque médiévale. Néanmoins, il est indéniable que le fondateur de cette voie devait suivre la Via Tyranus  ou la Via consuasor ; l'influence de ces deux voies est très perceptible.






Lorsque on se voit accorder la vie éternelle, un pouvoir incroyable et des soifs inhumaines, la seule véritable existence est celle d'un maître impérissable. Il est inutile de se languir de son humanité perdue ou de s'enfermer pour apprendre les arcanes. Les vampires sont dénués de sens de l'honneur ou de compassion. Leur rôle est d'être les maîtres.

Les suivants de cette Voie considèrent l'exercice du pouvoir et du contrôle comme le meilleur des raisons à l'existence vampirique.  Le contrôle de soi et du monde extérieur sont les seuls buts dignes d'être recherchés. A cette fin, les vampires développent leurs capacités, étendent leur influence et déplacent leurs pions. en faisant plier le monde à leur volonté, ils créent l'ordre et la stabilité. Toute forme de pouvoir, d'influence ou de contrôle peut être utilisée pour servir ses desseins. Les Unificateurs recherchent donc toutes les formes de pouvoir : politique, matériel ou financier.

Lorsqu'ils exercent leur autorité, ils suivent leurs instincts. Bien que cette Voie s'occupe principalement de pouvoir temporel,elle est également spirituelle. Ses adeptes sont d'avides chercheurs de sagesse et d'illumination. Bien entendu, ces connaissances tournent toujours autour de la recherche du pouvoir personnel. En ce comprenant soit-même, il est possible de commencer à décrire les motivations des autres. La craie compréhension permet à un vampire de déchiffrer tous les secrets d'une ennemi ou d'un allié, de disséquer soigneusement toutes les situations et de discerner le meilleur moyen d'agir. A partir de là, un vampire peut décider du moyen le plus favorable pour prendre ou garder le contrôle.

Description des Disciples :
Les adeptes de cette Voie sont, à juste titre, craints et respectés. Aucun adhérent ne tolère la faiblesse ou l'échec. La punition est rapide et souvent fatale. Elle sert à corriger le fautif, mais également d'exemple pour les autres. Les Unificateurs ne font preuve d'aucune pitié ni compassion, et les meutes qui ont des Ductus Unificateurs sont darwinienne à l'extrême.

Les Unificateurs sont des politiciens et des stratèges accomplis. Les Liens du sang ou autres liens émotionnels peuvent motiver les disciples, mais les pragmatiques étudiants de cette philosophie reconnaissent que de telles mesures peuvent être combattues et compromises. Ainsi, ceux qui suivent cette Voie pensent que le contrôle ne devrait provenir que de méthodes ne pouvant être corrompue. La douleur, la fureur, le désir et la dépravation font partit de leurs outils.

Les suivants de cette Voie ne forment pas une association organisée,mais ils s'engagent dans des pratiques similaires. tous participent aux opérations de guerre et aux chasses, prenant souvent des rôles de meneurs. Divers rites de volonté comme la Danse du Feur, sont un moyen de demontrer son pouvoir et sa maitrise de soi; et les Unificateurs aiment donc y participer.

Les Unificateurs sont inspirés, confiants et souvent même mégalomanes. Leur besoin de contrôle associé à une introspection en fait des tyrans corrompus et brutaux. Certain deviennent de simples dictateurs,mais les plus éclairés se servent de la philosophie et de la psychologie pour inciter leurs suivants. L'Unificateur typique n'accepte aucune excuse, mèneles autres (et luo-même) sans pitié et ne montre aucune compassion face à l'échec. Cette Voie est évidement populaire chez les Lasombra mais aussi chez les antitribu Ventrus et Brujhas. Sans grande surprise, les discipline de Présence et Domination sont privilégiées.

Ethique de la Voie :


  • Ne pas punir l'échec, y compris le siens. Le punir visiblement et durement
  • Se montrer sporadique dans les récompenses. Conduire ses adeptes à l'excellence, mais ne jamais les laisser penser que les récompense suivent l'excellence.
  • Lutter pour les contrôle par tout les moyens. Dominer le monde qui vous entoure et le faire plier à votre volonté
  • Utiliser l'outil le plus efficace pour chaque but. La haine, la peur, et la colère font partit de ces outils, mais il faut toujours feindre la bienveillance.
  • Se montrer respectueux des autorités, mais les remplacer dès qu'elles faillissent
  • Traiter en position de force. Ne montrer jamais de faiblesses.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Refuser d’endosser la responsabilité de ses actes.
9Ne pas traiter correctement ses subordonnés
8Manquer de respect à ses supérieurs
7Aider quelqu'un quand vous n'en tirez aucun avantage
6Accepter la défaite.
5Ne pas tuer lorsque c’est avantageux.
4Accepter une décision que vous estimez mauvaise
3Utiliser tous les moyens pour avoir le pouvoir.
2Ne pas punir l’échec.
1Laisser passer une chance de vous enrichir ou d'accroître votre pouvoir.



Dernière édition par Admin le Sam 20 Déc - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 1:49





Voie de Caïn
Surnom : Les Noddistes

Nous sommes les pâles ombres de notre père Caïn.
Il met en exergue ce que nous devons devenir


Samuel Tremaine, Prêtre de meute



Citation :
Voies connexes :
Via Caeli (Archaïque ) : Les Fidèles

Le suivants de la Voie de Caïn, ou Noddistes, se concentrent sur Caïn comme étant le premier de le vampire parfait. Toutes les déficiences de la condition Caïnite sont le résultat de la distance des vampires de Caïn. Un Noddiste a deux devoirs : étudier toutes les traces d'informations sur Caïn et la nature des vampires (incluant le devoir de découvrir plus d'information) et appliquer ce savoir pour purger les limites humaines afin d'accéder à la complétion vampirique.

Les Noddistes croient que l'étude académique les mène trop loin. Il est bon de lire l'histoire, les autobiographies et autres semblables, mais pour vraiment apprécier une autre expérience, ce n'est pas suffisant. Spécifiquement, ça requiert la diablerie. Un Noddiste qui draine l'essence des autres vampires en reçoit la totalité et voit le monde, brièvement, au travers d'autres yeux, partageant les mémoires et les pensées d'un autre. Les Noddistes ne prennent jamais la diablerie à la légère. C'est un moment sacré sur la Voie de l'unité avec l'état de perfection de Caïn; cela nécessite d'abord une préparation et ensuite une contemplation sérieuse.

Les occultistes caïnites ont créé la Voie de Caïn durant le 16e siècle. Ironiquement, ils ont pigé précisément l'inspiration depuis les mortels; en particulier l'Illumination et son emphase sur la raison basé sur l'étude historique, que leur Voie rejette. L'infatigable plaidoyer de la Camarilla de l'Humanité comme le seul code morale sécuritaire a ulcéré les premiers Noddistes. Ils ont dû admettre que la plupart des Voies forcent les vampires dans des comportements qui invitent à des représailles mortelles mais n'a pas voulu accepter la solution de la Camarilla. Ainsi, la Voie de Caïn, inclus sa propre version de la Mascarade tout en permettant (même encourageant) ce que la Camarilla banni.

À n'importe quel moment, seule une poignée de vampires poursuivent la Voie de Caïn qui est rigoureuse et cultivée. Les vampires qui se concentrent sur la (non)vie de l'esprit fleurissent rarement dans la Sabbat, et très peu de non-Sabattique accepteraient les préceptes clés de la Voie. Le savoir Noddiste ne survient pas seulement dans des laboratoires cloîtrés : les Noddistes mènent les troupes de guerre, agissent comme évêques et vagabonde avec des meutes errantes, tous dans l'effort pour comprendre la vie de Caïn comme guerrier, meneur et voyageur. Les Noddistes modernes affirment souvent que les Nuits Finales sont un moment de savoir actif, avec une étude littéraire passive en attendant le retour des temps plus calme.


Description des Disciples :
Les Noddistes ont tendence à être mieux éduqués et plus réservés que les vampires autour d'eux, bien que quelques-uns ont vécu sans intérêt pour l'étude et ont développé leur amour pour apprendre après l'Embrace. Ils étudient Caïn pour des raisons pratiques : Ils veulent faire la meilleure utilisation possible de leur condition. La théorie importe seulement lorsqu'elle guide l'action, suggérant une voie de recherche ou guidant le choix entre des options d'action. Les Assamite antitribu favorisent souvent la Voie de Caïn comme équivalence à la Voie du Sang sans la couardise. Les Serpents de la Lumière, Toreador antitribu et Ventrue antitribu forment la plupart du reste des suivants de la Voie. Ils gravitent autour des postes du leadership spirituel. Leurs camarades de la Sabbat les voient généralement comme hautains et dédaigneux. Les Noddistes demeurent hors de la politique de la Sabbat. Les structures de pouvoir ne les intéressent pas; Caïn est au-dessus de toute hiérarchie après tout. Comme Prêtres, les Noddistes sont des instructeurs justes et impartiaux, voyant le potentiel de perfection dans chaque vampire. Tous les Noddistes aiment partager leurs visions avec autres afin qu'eux aussi atteigne l'union avec Caïn.

La plupart des Noddistes froncent les sourcils devant les Disciplines qui n'apparaissent pas dans le Livre de Nod, préférant les Disciplines qui améliorent les habiletés innées : Auspex, Celerité, Force d'Ame, Puissance et Presence. Quelques Noddistes fuient les Disciplines esothériques telles Thaumaturgie et Serpentis tandis que d'autres les étudient comme complémentaires aux Disciplines principales, propre à Caïn.


Ethique de la Voie :

  • Rechercher l'histoire de Caïn
  • Développer sa volonté et son instinct de prédateur. La Bête, comme le reste de la nature vampirique peut être maîtrisée
  • Prendre la Vitae des indignes afin de se rapprocher de Caïn. Tempérer ce besoin par une compréhension de son propre potentiel afin de ne pas considérer la Malédiction comme acquise
  • S'adapter aux besoins de sa nouvelle condition. Rejeter son Humanité perdue
  • Etudier ses capacités et celles de Caïn pour découvrir ce qui se trouve à l'intérieur de soi. Examiner les limites et la signification du vampirisme.
  • Etre loyal à ses allégeances


Variante

  • Cherche la sagesse par l'exercice de l'ascèse. En toute chose, ne choisis jamais l'extrême.
  • Développe ta volonté. Cherche le sens de la force intérieure.
  • Apprends l'histoire des vampires et plus particulièrement tout ce qui concerne Caïn.
  • Saisis toutes les chances de boire le sang des générations anciennes ; tu te rapproches ainsi de Caïn.
  • Médite et prends du temps seul pour mieux te connaître.
  • Respecte ceux qui par ce Chemin sont plus proches de l'Illumination et de la vérité que toi.
  • Apprends que tu es de la race de Caïn, et que les humains sont de la race d'Abel. Tu as le droit de prendre leur vie quand tu le désires. Telle est la malédiction qui fut placée sur Caïn et ses enfants.
  • Combats la Bête qui est en toi. Maîtrise-la. Tu es plus fort. Ne succombe jamais à la frénésie. C'est cette Bête qui poussa Caïn à tuer Abel. La Bête te contraindra à tuer que tu le veuilles ou non.
  • Vis si possible en paix au sein de l'humanité. Ne révèle pas ton existence aux humains. Tu n'es pas supposé vivre avec eux comme avec un frère ou une soeur.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Manquer de se dédier toutes les nuits à la recherche ou à l'étude, en dépit des circonstance.
La quête de la vérité nécessite l'application.
9Manquer d'instruire les autres vampires dans la Voie de Caïn.
Tous le vampires doivent avoir l'importunité d'explorer leur potentiel
8Se lier d'amitié ou vivre avec les mortels
Caïn fut séparé des mortels comme devraient l'être tous les vampires
7Se montrer irrespectueux envers d'autres étudiants de Caïn
Tout les enfants de Caïn méritent le respect lié à leur héritage
6Ne pas profiter de la frénésie
Diriger la Bête, ne pas être dirigé par elle
5Succomber à la frénésie de peur
Seuls les être inférieurs connaissent la terreur
4Manquer de diableriser un vampire humaniste
Ceux qui n'explorent pas ce potentiel perdent ce potentiel
3Manquer de tester régulièrement les limites des capacités et des disciplines
Développer ses capacités afin de discerner sa nature
2Manquer d'apprendre de nouveaux savoirs sur le vampirisme
1Nier ses besoins vampiriques
Pour être un vampire, il faut satisfaire ses besoins vampiriques



Dernière édition par Admin le Sam 14 Fév - 2:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 2:25





Voie des Métamorphoses
Surnom : Les Transfigurateurs

Personne ne peut vous montrer la Métamorphose.
Cette condition est, par définition, supérieur.
Une fois atteinte, je ne peux qu'imaginer que la décrire serait comme d'expliquer des procédures parlementaires à un chasseur de corbeaux.
J'hésite à dire qu'un tel état est "transcendant",
car ce mot renferme tant de notions mortelles limitées.
Mais je vous assure que la Métamorphose est totalement inhumaine.


ー╼◉╾ー­­­­­­­­

Après avoir écarté tout les vestiges de l'humanité, et que l'on devient Tzimisce en personne, c'est l' Azhi Dahaka.


Troilus Cressida, Ductus de la meute des Ongles du Golgotha & Laika, Koldun Tzimisce


Citation :
Variantes :

La base de la Voie consistant à définir l'Azhi Dahaka, et chaque Transfigurateur ou presque ayant sa propre idée sur la question a donné naissance à un grand nombre de surgeons. Quelques uns qui regroupent plus d'un démon...

Via Mutationis (Archaïque ) : Les Chercheurs
Sub Via Corporem (Archaïque ) : les suivants de Yorak
Sub Via Anima (Archaïque ) : les suivants de Dracon
Orthodoxie Ghesudienne (Archaïque )
Ex-sanguinisme
Diversifisme
Métamorphosisme
Transhumanisme


Voies Connexes :

Via Ossium (Archaïque )




- "Quel est cet endroit ?" (Lambach Ruthven, Mathusalem Tzimisce)

- "Moi-même... Métamorphose. Ascension. Je suis ce que je suis. Je suis la Terre, le Domaine éveillé par le sang. Plus pour longtemps une larve, le stade pupal touche à sa fin pour moi même et pour les autres" (Mekhet, Fondateur du Clan Tzimisce)

- "Le Père s'est élevé au dessus de la Non-mort; il se nourrit de la Terre (planète) et est devenu Un avec le monde. Il t'offre... il offre à tout ses enfants... la même chose." (Serviteur)

Dragon's Lair, anciennes imprimeries du New-York Times. New-York, 1999


La Voie des Métamorphoses est l'une des Voies les plus inhumaine au sein des vampires. Le monde est une chaîne de l'évolution. Les animaux sont inférieurs aux hommes, qui sont inférieurs aux vampires, qui sont eux-mêmes inférieurs à autres chose. Les Tzimisces férus d'arcanes et de métaphysique suivent cette Voie depuis qu'ils sont liés à la terre des Carpathes et dont l'objectif est de définir et d'atteindre la forme d'existence au delà du vampirisme. De par leur utilisation de la discipline de transformation qu'est la Vicissitude, les Tzimisces croient posséder le potentiel pour transcender les limites de la chair. Ils sont persuadés que la prochaine étape est proche de l'apothéose qu'ils nomment "Azhi Dahaka" (d'après le dragon persan à 3 têtes ) et ils feront tout, vraiment tout, pour y parvenir.

Le discours des Démons Transfigurateurs dévoile toutefois le caractère véritable monstrueux de leur philosophie; cette dernière, distante et solitaire est éloignée de tout besoin si ce n'est la simple nourriture. Ses disciples doivent être indifférents aux autres, et ne se concentrer que sur leurs propres objectifs jusqu'à atteindre l'Azhi Dahaka qui les séparera du reste du monde, à la manière d'un Anti-Nirvana. Les adeptes de la Voie font souvent face à un problème différent (*) des autres disciples : plutôt que de lutter pour suivre les préceptes, les Transfigurateurs luttent pour découvrir ce que sont ces doctrines. L'Azhi Dahaka est une direction mal jalonnée. Même si de nombreux Démons rencontrent des difficultés similaires, la forme de ces difficultés dépend de l'adepte. La philosophie des Métamorphoses est si diverse que des écoles informelles sont nées dans le monde entier, où l'ont débat éternellement de ces faits et où on instruit les étudiants en fonction de leurs découvertes; toutes épousant une forme de la Voie légèrement différente. La plupart des adeptes tiennent un journal compilant leur recherches et nommé "Codex Phrygien", qui détaille leur parcours dans les Métamorphoses. Les Codex des Anciens sont très prisés par les jeunes adeptes.

Certains Transfigurateurs croient que leur idéologie est très proche des concepts des énigmatiques mages. Bien que les moyens soient différents (la Voie des Métamorphoses est très lié au passage de la vie à la non-vie et au delà), il semble que les deux partis recherchent une forme surnaturelle d'ascension. Pour la plupart des Transfigurateurs, le changement physique précède le spirituel. Certain croient, en dépit de la preuve évidente qu'est leur existence de mort-vivant; qu'aucune créature ne possède d'âme et que le Malédiction de Caïn représente la chair rendue exubérante, libérée de l'austère cycle de la vie et de la mort. D'autres maintiennent que l'âme est simplement le résumé du corps. Les Evolutionnistes purs et durs pensent qu'ils peuvent faire correspondre parfaitement leur corps à leur environnement, généralement une métropole de nuit et à une proie soupçonneuse, humaine ou Caïnite; d'autres déplacent leurs organes vitaux pour rendre la digestion du sang plus efficace. Quel que soit le cas, certains adeptes des Métamorphoses comptent beaucoup sur l'artisanat de la chair pour effectuer leur transformation. Les adeptes des Métamorphoses perçoivent le potentiel d'une forme morte-vivante. Ils renforcent les os pour absorber les coups violent ou les remodèlent en forme d'épieu pour empaler leurs ennemis. Ils améliorent leurs yeux et leurs oreilles pour être plus perceptifs aux changements qui les entourent. D'autre se remodèlent pour se conformer à des concepts plus ésotériques. D'autre ignorent l'élément physiques et cherchent à exploiter la nature de la non-vie. Ces adeptes ne se nourrissent que de sang Cainites, pensant qu'une aversion du sang humain est un signe de supériorité métaphysique.

Les Tzimisces sont particulièrement minutieux dans leur recherche de l'idéal de la Voie. En multipliant les expériences sur des sujets vivants, morts et morts-vivants (ainsi que sur d'autres créatures qu'ils pourraient rencontrer comme les garous ou les fantômes), les Démons ont échafaudé des théories complexes sur ce qu'est exactement l'étape suivante de la transcendance vampirique. La Métamorphose est un objectif solitaire. De nombreux Démons adeptes de cette Voie refusent de partager leur sagesse, voir mettent ceux qui la cherchent sur une fausse piste. Certains adeptes des Métamorphoses ne sont pas aussi avares de leurs découvertes. Quelques Tradictionalistes se souviennent encore d'une époque où les Transfigurateurs  étaient des sages itinérants du clan (Zhupan) et se retrouvaient dans des "Eglises Noires" pour consulter leurs pairs éclairés. Les Nodistes ont depuis usurpé la réputation d'érudits des adeptes des Métamorphoses. Certains adeptes ont formé des "écoles" pour tester leurs théories, apprendre auprès de leurs pairs et transmettre leurs techniques aux jeunes.

Variantes

  • Via Mutationis
    Ancêtre de la Voie principale actuelle; cette Voie est cousine de la Via Ossium mais là où l'Ossium (et l'actuelle Voie de la mort et de l'Ame / des ossements) s'intéresse à la condition actuelle du vampirisme, Mutationis anticipe la transition vers l’état suivant. Quand Ossium étudient l'état de tout les Caïnites, Mutationis encourage la transformation individuelle. La dernière différence reside dans le fait que les "étudiants" s'organisent sur une communauté de débat là où leur cousins préfèrent la recherchent individuelle. Dans les grandes lignes, la philosophie n'est pas très différente de la voie actuelle mais met l'emphase sur des réalisations telles que la Cathédrale de Chair

  • Sub Via Corporem
    Le Sentier de la chair est une sous branche de la précédente; mettant l'emphase sur la transformation physique et l'acquisition de plus de puissance

  • Sub Via Anima
    Le sentier de l'esprit / âme se rapproche davantage de la Voie de la Mort et de l'Ame et pense que la transformation ultime vise à briser la barrière de l'illusion (Consensus des Mages / Maya) du monde physique.

  • Orthodoxie Ghesudienne  / Ex-sanguinisme
    Les ex-sanguinistes prêchent un ascétisme sanguin, prétextant que les Tzimisce ne sont pas des animaux pour se laisser ainsi diriger par la Bête. Ils ont créé des rites pour se distraire de la soif… en fait ils sont souvent proches de la frénésie. L'un d'entre eux s'est immolé par les flammes à Tijuana, après la capture d'un traître de la Camarilla, hurlant que toute l'Amérique Centrale allait tomber en une heure. Les Ghesudiens sont leur prédécesseurs... leur philosophie est a peu près identique mais ajoute une mystique chrétienne de la trinité et des torture auto-infligée. Très tendance chez les Salubriens Antitribu et les mystiques à tendance fakir du Sabbat.

  • Diversifisme
    Ce groupe pensent que pour évoluer, le vampire doit se détacher des malédiction hérité des Antédiluviens et devenir le nouvel "Homo Sapiens Sanguinus" qui aura dépassé les malédictions de Caïn. Et cela passe par le remplacement des actuelles disciplines par de nouvelles et la création de nouvelles espèces vampirique. On leur doit la création des Frères de Sang. Cette doctrine est très populaire chez les Démons, les Tremere, et dans une moindre mesure les Lasombra et les Caittifs

  • Métamorphosisme
    Une version bien plus imprégnée des principes de l'Ainé (entre autre sur la nourriture et l'étreinte des non-humains). Pratiquée uniquement par les Tzimisces.

  • Transhumanisme
    Doctrine crée par des Lasombras. Ils voient le vampire comme le sommet de l'évolution, et font tout pour qu'il le reste en se tenant à la pointe intellectuelle de la recherche. Ils font souvent de l'état vampirique un ensemble de données plus qu'une malédiction. Des Tzimisces et des antitribus appartiennent aussi à ce groupe.


Mutabilité de la Voie, contamination et Azhi Dahaka
Spoiler:
 

Description des Disciples :
La plupart des Transfigurateurs se disent membres du Sabbat, mais sans pour autant y être très actifs, perdus qu'ils sont dans leurs recherches ésotériques. En fait, cette Voie a de loin précédé toutes les sectes, et le credo des vampires qui s'y adonnent est bien plus ancien que les notions mesquines de la politique vampirique.
Les Tzimisces ont emprunté cette Voie de façon solitaire depuis des milliers d'années. Ils ont toujours eu un énorme potentiel mystique, les disciples de cette Voie cherchant à réaliser ce potentiel. Ils se sentent très peu concernés par ce qui les entoure, et beaucoup pensent que cet état d'esprit explique l'inexorable déclin du clan.

Les disciples sont véritablement les créatures les plus étrangères / alien qu'un vampire puisse espérer (ou avoir la malchance de ) rencontrer. Ils sont froids, totalement inhumains et effroyablement scientifiques. Leurs centres d'intérêts sont plus métaphysiques que moraux, et c'est justement cet état d'esprit qui conduit bon nombre de vampires à penser que les Transfigurateurs ont commencé leur transformation vers quelques chose d'autre. Certains disciples vont encore plus loin en modifiant leur corps de diverses manières, au point de ne plus avoir de sexe reconnaissable ni même d'apparence vaguement humaine.

Les Transfigurateurs font toutes sortes d'expériences étranges, la plupart du temps loin du regard des autres. Si on retrouve très majoritairement des Tzismisce, il est aussi possible d'y croiser des gangrel ( mais plutôt urbains et corrompu, un peu des versions Gangrels des Danseurs de la Spirale Noire), des Tremere voir des Malkavian et des Lasombras partageant avec les Démons le coté "vivant" de leur discipline exclusive. Bien sur la Vicissitude est la discipline reine, la Protéisme peut faire un substitut acceptable. L'Aliénation, l'Obtenebration ou la Thaumaturgie peuvent être des axes de recherche.

Les Transfigurateurs font aussi partit des destructeurs les plus acharnés de tout lien avec l'humain ou l'humanité. Il va sans dire que cette philosophie qui est probablement la plus inhumaine (ou étrangère à l'humanité) des Voies est impraticable au sein de la Camarilla. En comparaison, même la Voie du Diable à davantage d'encrage dans l'Humanité. Conséquence logique de l'apparence et de la mentalité Alien des adeptes : si les Voies donne à un humain une impression d'Humanité à 3; un Transfigurateur ayant dépassé le rang 5 offre une impression d'humanité à 1 ou 0; pour les humains mais aussi pour les autres vampires. A haut niveau, ils sont littéralement "autre chose".

Ethique de la Voie :


  • Apprend les caractéristiques de chaque état de la vie et de la mort.

  • Il ne faut pas consacrer trop de temps aux mortel, ce sont des créatures inférieures aux vampires.

  • Ne partage pas ton savoir avec d'autres, il est trop précieux pour être confié à des créatures imparfaites.

  • Fraie avec la Bête et renie la, la véritable compréhension de la non-vie demande une large expérience.

  • Modifie et améliore ton corps, changer la chair est la première étape pour changer l'âme.

  • N'accorde pas d'attention aux besoins et désirs des autres, leur manque d'introspection peut distraire le plus sage.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Ne pas se nourrir lorsqu'on a soif.
La Soif provoque l'inattention.
9Se laisser aller au plaisir inutile.
L'hédonisme éloigne de nos desseins supérieurs.
8Quémander le savoir d'un autre.
Les leçons des Métamorphes sont des secrets qui doivent être découverts, pas copiés.
7Partager son savoir.
La connaissance doit être apprise, pas simplement illustrée
6Refuser de tuer alors que des connaissances peuvent en être retirées.
Avant d'abandonner la mort, le Transfigurateur doit en avoir compris le phénomène.
5Ne pas réussir à contrôler sa frénésie.
Un vampire doit connaître la Bête pour la transcender.
4Prendre en compte les besoins d'autrui.
Ceux qui ne sont pas dignes d'atteindre la Métamorphose ne méritent pas l'attention.
3Ne pas expérimenter, même lorsqu'il y a un risque pour soi.
La Voie ne peut être comprise que par la recherche empirique.
2Ne pas modifier son corps.
Le changement physique doit être atteint avant toute autre métamorphose plus importante.
1Montrer de la compassion pour autrui.
Le destin des autres nous tire vers la dégénérescence, pas vers la transcendance.



Dernière édition par Admin le Mer 15 Avr - 19:02, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 2:26





Voie de la nuit
Surnom : Les Nihilistes

Le seul blasphème que l'on puisse commettre est de refuser ses plus sombres passions.
La non-vie est une malédiction, c'est sûr,
car son but est de maîtriser le démon intérieur,
pour le libérer dans le monde extérieur


Alexei Guylaine, Templier du Sabbat


Citation :
Variantes :

Via Noctis (Archaïque) : Les Rédempteurs / Les Confesseurs
La Voie Froide de La Nuit
La Voie Alliée de La Nuit
La Voie Sombre de La Nuit
La Voie vertueuse de La Nuit


Voies Connexes :

Via Abyssus(Archaïque) : Les Ombragés
Voie de la Rédemption Nocturne : Les Martyrs
Via Caeli(Archaïque) : Les Fidèles


Les vampires qui suivent la Voie de la Nuit acceptent totalement leur damnation. Ils pensent qu'il est de leur devoir d'agir comme agents de la damnation. La non-vie n'est rien sans la douleur, et la misère aime la compagnie. Cette voie est surtout pratiquée par les jeunes vampires du Clan Lasombra, qui mortifient avec joie leur âme pour répandre l'horreur sur le monde.

La Voie de la Nuit est très inspirée des dogmes catholiques, mais ce concentre davantage sur la damnation et le renoncement que sur la rédemption. Selon cette Voie, le but de la non-vie d'un vampire est d'opprimer la Terre, d'agir comme un envoyé du Diable et, donc, d'être aux ordres de puissances supérieures qui dictent le bien et le mal. Tout le monde a un péché particulier, et les disciples de cette Voie sont poussés à dévoiler et amplifier ce péché. La vie et la non-vie sont des variations de la damnation, ceux qui ne parviennent pas à exploiter leur plein potentiel sont des brebis perdues qui ne méritent que l'abattoir.
C'est l'un des Voies les plus terribles puisqu'elle se consacre à faire délibérément souffrir les autres. Ses disciples ne sont cependant pas de simple sadiques car leur foi est sincère. Celui qui a reçu la malédiction de Caïn est lié par le destin et le devoir, et doit abattre la vengeance sur les Enfants de Seth, fils d'Adam. Les vampires suivant cette Voie espèrent, en agissant ainsi et en remplissant le rôle qui leur a été assigné, pouvoir transcender ce rôle et trouver la paix éternelle. Leur foi est sincère. Ce but ultime mis à part, la Voie de la Nuit est faite de violence et d'hostilité, et la compagnie de ses disciples est très pesante.
Pour de nombreux vampires, c'est également la voie désespérée, mais accessible aux Caïnites dégoutés d'eux mêmes et cherchant un sens dans les dernières nuits avant la Géhenne.

Variantes

  • La Voie Froide de La Nuit
    La plus importante variation de La Voie de La Nuit est souvent apelée "Voie Froide" par opposition à la "Voie Chaude", forme commune de la Voie de La Nuit. La Voie Froide repose sur la Conviction et la Maîtrise de Soi et non la Conviction et l'Instinct. La Hiérarchie des péchés demeure la même avec des interprétations différentes. Les partisans de la Voie Froide acomplissent les mêmes actes que leurs camarades de la Voie Chaude mais pas pour les mêmes raisons. Un adepte de la Voie Froide, par exemple, rejette les meurtres prémédités et dénués de passion car la mort des humains le distrait de la contemplation des mystères plus profonds de l'existence. Il tue et mange comme il cligne des yeux. De la même manière, il rejette toute tuerie accidentelle car son but est de rendre chaque aspect de l'existence soigneusement choisi, même si ce n'est pas important.

  • La Voie Alliée de La Nuit
    Il s'agit de la version de la Voie de La Nuit favorisée par de nombreux mystiques des Abysses. Dans la Hiérarchie des péchés elle remplace le rôle de l'individu par celui du clan dans son ensemble. Ainsi le péché de niveau 7 est : « Demander de l'aide à un Vampire d'un autre clan » alors que celui de niveau 9 devient : « Agir dans l'intérêt d'un autre clan ».La Voie Alliée enseigne que finalement, tous les Lasombra ne font qu'un dans les Abysses, et que l'individu importe seulement dans l'attente de cette grande fusion. Dans les Nuits Ultimes, le clan dans son ensemble devient son propre maître, remplaçant l'Antédiluvien avec un pouvoir comparable. La Voie Alliée peut utiliser la Maîtrise de Soi ou l'Instinct selon l'inclination du vampire pour la frénésie.

  • La Voie Sombre de La Nuit
    La Voie Sombre se concentre sur les ténèbres comme la quintessence de l‘existence des Lasombras. Plusieurs péchés changent pour refléter cette emphase. Le péché de niveau 10 repose sur la vue, alors que celui de niveau 9 est « Se laisser atteindre par la lumière ». Les partisans les plus expérimentés de cette voie s'aveuglent et comptent sur les sens autres que la vue (du moins la vue physique et ils débattent encore du rôle de l'Auspex et ses équivalents). Plutôt que de pénaliser le manque d'innovation, le niveau 8 sanctionne les déprédations faites dans la lumière. Un Lasombra de la Voie sombre pêche en tuant ou en semant le désordre alors qu'il est dans la lumière. La Voie Sombre utilise la Maîtrise de Soi.

  • La Voie vertueuse de La Nuit
    C'est l'une des plus anciennes variantes encore pratiquées. Elle était plus populaire lorsque les Lasombras pensaient être des agents de la volonté divine. La destruction du Cardinal Monçada a provoqué une importante vague d'abandon de la Voie Vertueuse. Tout comme la Voie Alliée remplace l'individu par le clan, la Voie Vertueuse remplace l'individu par tous les Vampires qui croient en leur objectif divin. Accepter la supériorité d'un adepte de la Voie Vertueuse ou, disons d'un partisan dévoué de la Voie de Caïn ou des Cathares n'est pas un péché. Les meutres inventif ne sont pas une vertu particulière pour la Voie Vertueuse. L'adepte pèche en tuant d'une manière qui ne provoque pas la peur des coupables et ne leur fait pas comprendre le courroux actuel d'un dieu terriblement irritable. La Voie Vertueuse utilise généralement la Maîtrise de Soi, mais il existe certaines meutes « d'anges terribles » poussés par l'Instinct.



Description des Disciples :
L'histoire de l'apparition et du développement de cette Voie n'est absolument pas connue avec certitude. Selon diverses sources, elle remonterait aux cultes de la mort médiévaux, aux cabales sataniques, proviendraient de Mathusalems dévoyés ou des pratiques de la première épouse d'Adam, Lilith, et de ses enfants. Dans tous les cas, cette Voie est abandonnée par tout vampire ayant un minimum d'Humanité. Certains suspectent une coterie de Lasombras, appelée les Anges Noirs, de fomenter des troubles dans le clan en entraînant des Gardiens nouveaux-nés impressionnables dans les sombres méandres de la Voie.

Aucun péché n'est trop vil pour un disciple de cette Voie, aucune confiance n'est trop sacrée. En tant que messagers de la damnation, les Nihilistes recueillent les terreurs secrètes et les chagrins des humains autour d'eux, puis les répandent sur le bétail quand l'envie les en prend. Paradoxalement, les vampires sur cette Voie ont souvent beaucoup de respect pour ceux qu'ils perçoivent comme vraiment 'bons' ou 'bénis'.

Cette Voie est quasi exclusivement suivie par les Lasombras, même si des membres d'autres clans ont parfois été convertis. Les disciples Lasombras sont méprisés par la plupart des autres Gardiens, car il n'y a pas de place pour la noblesse dans cette voie. Si la majorité des Lasombras suivent d'autres codes de morales tirés du Sabbat, ceux qui suivent cette Voie sont les véritables démons de la nuit. Un disciple terrorise ses victimes, mais il sera réticent à tuer, ce qui supprime des cibles potentielles, mais n'hésitera pas à le faire si cela cause énormément de chagrin à d'autres, ou si ne pas le faire peut nuire à sa propre existence.

Ethique de la Voie :

  • N'épargne aucun être de ta corruption

  • Tente et horrifie ceux qui t'entourent, le faible tombera alors que le fort en sortira renforcé.

  • Convainct les autres d'accepter leurs ténèbres intérieures.

  • Expérimente toutes les sensations imaginables, sans retenue.

  • La mort est un moyen, pas une fin.

  • Les vampires, âmes maudites par Dieu, remplissent leur rôle en chassant les mortels.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Tuer un mortel pour se nourrir.
Les mortels morts n'ont plus de peur
9Agir dans l'intérêt d'un autre.
La Géhenne est proche, il n'y a plus de temps à perdre pour des plans mesquins.
8Ne pas être innovant dans ses exactions.
Des actes vils répétitifs provoquent le mépris des autres, qui rapidement ne seront plus choqués.
7Demander de l'aide à quelqu'un.
Ceux qui ne peuvent pas se débrouiller seuls remplissent très mal leur tâche.
6Tuer par accident.
Dieu a fait des vampires des horreurs, pas des meurtriers.
5Obéir à la volonté d'un autre vampire.
Les jeux du Jyhad sont des diversions du véritable but des Damnés.
4Tuer volontairement ou sans passion.
La mort ne sert personne, elle nous prive plutôt de victimes.
3Aider quelqu'un.
La compassion n'a pas sa place dans le coeur mort-vivant d'un vampire.
2Accepter la supériorité d'un autre.
Tous les vampires sont égaux dans les plans de Dieu.
1Regretter son comportement.
Le but des vampires est de provoquer le repentir, pas de le ressentir.



Dernière édition par Admin le Mar 3 Fév - 0:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Ven 19 Déc - 2:27





Voie des Ossements
Surnom : Les Fossoyeurs

Le corps est une coquille, l'esprit est une cellule.
L'âme est une blague. La mort est le but; l'inévitable Mort.


Alessandro Giovanni, Thanatopsis IV


Citation :
Variantes :

Via Ossium (Archaïque ) : Les Etudiants

Voies Connexes :

Voie de la Mort et de l'Ame(Archaïque ) : Les Nécronomistes



On pense que cette Voie est issue d'un code dénaturé par les vampires qui ont créé les Giovanni (Cappadoccian). Les plus grands disciples de cette Voie se consacrent essentiellement à la compréhension de la fin véritable de la vie. Les vampires de cette Voie cherchent à savoir ce qu'est exactement le mort : est ce simplement la fin de la vie ? la transition de l'âme vers un ailleurs ? est ce la fin du désir d'être de l'âme ?

Beaucoup pensent que cette Voie encourage ses disciples à toutes sortes de crimes et de déviances. Ceux qui la suivent savent qu'il s'agit en fait d'une recherche de la signification de la vie et de la non-vie. Ils cherchent à comprendre la nature et le but de la mort, et donc le rôle joué par chacun dans le grand schéma du monde. Cette Voie ne se consacre généralement pas à la nature vampirique. Les vampires qui y adhèrent oublient parfois leur propre confort pour approfondir leur compréhension de la mort. Ils ne sont pas nécessairement cruels, ils placent simplement la compréhension au dessus de la vie humaine.

C'est une Voie du savoir et du pouvoir, et beaucoup apprennent à gérer une grande influence sur les vivants comme sur les morts. Beaucoup deviennent très savants en matière de fantômes, mais même ces être étranges ne peuvent répondre à de nombreuses questions des Fossoyeurs.

Description des Disciples :
Issue d'un code morale suivi par les vampires qui furent détruits par les Giovanni dans leur recherche de plus grands pouvoirs. Quelques Giovanni y virent plus qu'un moyen dans la pratique de la Nécromancie, et reprirent les études et pratiques de leurs prédécesseurs. Si la Voie n'est pas très largement suivie dans le clan, ce sont ses disciples qui ont effectué les principales découvertes en Nécromancie.

Les anciens et ceux qui veulent développer Nécromancie, dans d'autres but que le pouvoir temporel, suivent cette Voie. Les Giovannis qui adhèrent à cette Voie fréquentent rarement les mortels, leur curiosité maladive s'étant souvent avérée fatale pour les humains qui entrent en contact avec eux.

Les vampires suivant cette Voie sont très curieux, cherchant à comprendre quel but sert chaque individu. La thanatologie est pour eux plus une science qu'une philosophie. La Voie est surtout introspective, et donc la plupart des Giovanni préfèrent le confort matériel de l'Humanité. Les Fossoyeurs aident généralement les Giovannis plus par les savoirs qu'ils apportent que par des avancées politiques.

Les vampires suivant cette Voie sont détachés, mais curieux. Les Fossoyeurs aident rarement quelqu'un proche de la mort, préférant observer et apprendre. Un disciple ne fera rien pour empêcher quelqu'un de venir en aide à un condamné. Son temps n'est tout simplement pas encore venu, mais si le bienfaiteur est absent...

Ethique de la Voie :

  • Etudie la mort sous toutes ses permutations.
  • Détermine quand la mort intervient, définit-la.

  • Recherche un but à la mort et à la vie qui l'a précédée.

  • Mesure les différences entre les trépas dus à diverses causes.

  • Trouve le réconfort dans la vie et la non-vie, la différence entre la damnation et le salut.

  • Hâte la venue de la mort si elle semble retardée de façon surnaturelle.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Avoir peur de la mort.
La peur empêche d'apprendre.
9Ne pas réussir à étudier la mort.
Refuser d'apprendre, c'est refuser de comprendre.
8Tuer par accident.
C'est perdre une occasion d'apprendre.
7Ne pas se nourrir lorsqu'on a soif.
Nier ses besoins ne sert aucun but supérieur.
6Succomber à la Frénésie.
La Bête est irrationnelle, et les émotions ont peu d'utilité dans la recherche de la compréhension.
5Refuser de tuer lorsque l'occasion s'en présente.
L'expérimentation prouve les théories et, sans preuve, il n'y a pas de conclusion.
4Prendre une décision basée sur les émotions plutôt que sur la logique.
Les vampires sont morts, donc également leurs émotions.
3Sacrifier son confort au bénéfice d'autrui.
La mort est inévitable, quelle signification peut avoir le fait de soulager les autres ?
2Empêcher une mort sans raison.
On ne doit pas contrarier le cycle, mais l'étudier.
1Empêcher activement une mort.
De tels liens émotionels conviennent aux humains, pas aux vampires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Sam 20 Déc - 7:25





Voie du Paradoxe
Surnom : Les Shilmulo

Bien que nous soyons prisonnier hors du cycle, nous ne devons pas y renoncer

Raj, Journal du Sang


Citation :
Variantes :

Via Paradoxi (Archaïque) : Les  Dupeurs
Voie du Paradoxe Occidentale : Les Pitres
Voie du Paradoxe Orientale : Les Rakshasa



Suivie exclusivement par les vampires du clan Ravnos, cette Voie se consacre au devoir karmique du vampire, lequel doit poursuivre le grand cycle des âges. Cette Voie a beaucoup hérité de certaines croyances issues de l'Hindouisme et, selon certains, des codes incompréhensibles des Kuei Jin.

Selon la Voie du Paradoxe, les vampires sont exclus à jamais du cycle illusoire de l'univers (maya). Si la plupart des êtres vivants se réincarnent à travers le samsara (un enchevêtrement perpétuel dans le cycle des renaissances), les vampires ont échappé à ce cycle. Chaque individu a un but propre, ou svadharma, mais les vampires, hors du cycle, ont perdu le leur. A la place du dharma qu'il suivait autrefois, chaque vampire doit s'efforcer de faire avancer le maya, espérant ainsi comprendre et finalement dissiper la grande illusion qui lui cache la Vérité Ultime.

Les autres Caïnites considèrent les Ravnos avec méfiance, et on ne peut s'attendre à ce qu'ils acceptent les conseils d'un gitan. De ce fait, les Ravnos ont recours à des ruses élaborées pour pousser les autres vampires à agir d'une certaine manière. Les Ravnos considèrent comme bon nombre de vampires que leur état est une malédiction. Toutefois, ils pensent que ce shruti (ce qui a été appris des dieux) est dû à leur incapacité à comprendre le maya. Les autres vampires, également en dehors de la roue karmique, n'arrivent souvent pas à réaliser la nécessité de rejoindre le cycle. Les Ravnos le comprennent, et provoquent ce retour en les détruisant.

Là où s'attardent les Shilmula, le chaos s'installe ; mais comme de la fumée, ils disparaissent quand des mains se tendent pour les attraper. Ils pratiquent la tromperie sans mensonge, le vol sans malice, l'absurdité sans but. Cette Vois enseigne que toute l'existence est fluide et malléable. Rien n'est permanent ou réel, mais tout est composé de quantité variables de matière éthérée. Les Ravnos appellent cette matière le weig. Dans son état naturel, le weig vole librement d'être en être, d'objet en objet, créant et détruisant sans se préoccuper de quoi que ce soit. Un objet donné peut être empli de weig à un moment et presque vide le suivant ; tel est le changement, telle est l'existence.

D'après les Ravnos, les antédiluviens sont des êtres qui furent momentanément remplis de grandes quantités de weig et qui ne l'ont jamais relâché. Ils s'efforcent de sculpter la réalité dans une nouvelle forme qui leur permettrait de retenir leur nouvelle puissance. Pour les aider dans leur cause, ils ont transmis de petits montant de leur weig, les modelant à leur propre image. C'est ainsi que les vampires furent créés. Bien sûr, les antédiluviens projettent de réabsorber leur weig à un moment donné. Cette nuit là, la nuit de la Géhenne, ou du Flux, les 12 antédiluviens, agissant de concert, et dévorant le pouvoir de leurs enfants, tenteront de modeler l'univers en une sorte de royaume gris et stagnant qui correspondrait à leur idéal. Seuls les enfants du 13e être de weig, les Ravnos, connaissent leur plan. Le fondateur du clan Ravnos décida de combattre les antédiluviens nouvellement créés en suivant leurs propres méthodes : créér un clan pour l'assister. Ceux qui suivent la Voie du Paradoxe croient que leur fondateur n'existe que pour contrecarrer ses frères.
    
Les Shilmulo recherchent des objets puissants, tels des reliques et talismans sacrés, pour les détruire afin de libérer leur weig. Seuls les adeptes les plus puissants tentent cela ; mais s'ils réussissent, ils y gagnent un grand respect. Ceux de la Voie du Paradoxe comprennent que la réalité correspond à ce que l'on en fait. Ils cherchent à transformer ce qui les entoure pour le meilleur, réalisant que seuls le chaos et le changement sont vraiment naturels. Plus la réalité sera altérée entre maintenant et le moment du retour des antédiluviens, plus ils seront désorientés et plus l'univers continuera de tourner pour le meilleur. En fin de compte, ils cherchent à tromper, désorienter et humilier les autres Caïnites, particulièrement ceux qui sont placés haut dans l'estime des antédiluviens. Cela déconcerte les anciens et procure un grand moment de plaisir en même temps.

Variantes

  • Voie du Paradoxe Occidentale
    Existant depuis l'empire romain et la migration de l'Inde vers l'occident d'une partie du Clan, cette variante est vue comme hérétique par les autre Ravnos et prétexte aux exaction. Il est à noter qu'une bonne partie de la mystique Hindouiste à disparut. Cette variante de la Voie du Paradox enseigne que toute existence est fluide et malléable. Rien n'est permanent ou réelle. L'univers est un tourbillon en constante évolution, et tout en lui est composée de quantités variables de matière éthérée appelée "weig". Il y a des lustres, cependant, un grand blasphème a été commis. Douze êtres ont été momentanément remplis avec de grandes quantités de weig et ont décidé de conserver cette énergie au lieu de la relâcher dans le vide, le moment venu. Ces êtres ont alors commencé à aspirer encore plus weig - assez pour leur accorder le pouvoir, et de façonner le chaos ambiant à leur volonté. Ces 12 êtres devenus les Antédiluviens, et ont commencé à sculpter la réalité dans une forme statique qui leur permettrait de conserver leur weig, et donc leur pouvoir. Ne pouvaient pas résister à l'appel de tout l'univers de libérer le weig, les Antédiluviens périodiquement relâchent de petites quantités de leur weig, les moulant à leurs propres images : les vampires. Tout comme leurs ancêtres consomment de façon blasphématoire le weig de l'univers, les vampires consomment la substance de la vie, le sang de la terre. Bien sûr, les Antédiluviens prévoient de résorber leur weig en temps voulu. En conséquence, les Ravnos occidentaux considèrent comme de leur devoir de perturber normes sociales et changer de perception de ce qu'ils perçoivent comme réalité, tous cela dans le but de dévorer et détruire les créations des Antédiluviens. Leurs méthodes préférées pour le faire sont par la tromperie et le vol. En fin de compte, cependant, le weig doit être libéré dans le vortex.

    Le parallèle avec les mages, le statisme et le paradoxe est évident. Si un Ravnos et un Tremere venait à discuter du sujet; ils pourraient en déduire que les vampires sont des créatures du Tisserand (corrompues par le Vers) et que les Antédiluviens ont assez de puissance pour plier le Paradoxe / trame de la réalité comme un trou noir déforme la trame de l'univers. A la différence qu'ils augmentent la stase / goulet.

  • Voie du Paradoxe Orientale ou Mayaparisataya
    La Voie du Paradox paie une lourde dette à certains principes de l'hindouisme et d'après certains, aux règles indéchiffrables défendues par les Kuen Jin. Selon la voie du Paradoxe, les vampires sont bloqués en dehors du cycle illusoire de l'univers (maya). Alors que la plupart des êtres se réincarnent travers le samsara, un «enchevêtrement» continue de cycle des renaissances, les cainites échappent à ce cycle. Chaque individu a son propre dessein, ou svadharma, bien que les vampires, les exclus du cycle, ont perdu la leur. En lieu et place de leur svadharma originale, chaque vampire doit maintenant tenter de faire avancer maya, pour mieux se comprendre lui même et enfin pénétrer les grandes illusions qui voilent la vérité ultime afin de trouver et de comprendre le svadharma de leur non-vie . Un moyen habituel pour cette fin est d'accepter deux choses contradictoires comme vrai et trouver un sens au Paradoxe.
    Une fois qu'un Rakshasa a trouvé son svadharma, il doit lui consacrer son existence. Connaitre simplement le svadharma n'est pas suffisant, le vampire doit se servir de cette connaissance. C'est pour cela Rakshasa sont des individualistes farouches, essayant de ne pas être pris dans les svadharmas d'autres êtres vivants. En outre, ils encourage l'adepte à accepter son inhumanité, comme il a délaissé son karma original au moment de son étreinte. Les ainés de la Voie sont également très fatalistes, croyant en la prédestination des événements qui sont le résultat des interactions de divers svadharma.
    Les vieux Ravnos de l'Inde vénérent leur Antediluvian comme parabole vivante de la nature paradoxale du cosmos: maudite par les dieux mais divine dans son origine; un monstre assoiffé de sang mais aussi une figure de la sagesse et de respect; mort, mais encore en vie. Certains dévots de la Voie croient que la destruction de Zapathasura en 1999 lui a permis de quitter son incarnation actuelle lui permettant de renaître comme un dieu après le cycle de la kalachakra.



Description des Disciples :
Cette Voie s'est développée parmi les Ravnos durant les dernières nuits de l'empire romain. Certains vont même jusqu'à accuser les Ravnos d'avoir joué un rôle central dans la chute de l'empire. Selon de nombreux Ravnos, la Voie s'est dévoyée, jusqu'à ce qu'un évènement majeur (et secret) pousse les Ravnos à repenser leur façon d'être. Les Ravnos sur cette Voie avaient la réputation d'allègres mystificateurs, mais un réexamen récent de la direction que prend le clan a éclairé d'un jour plus inquiétant encore le clan et sa philosophie.

Dire que les Ravnos détruisent les vampires et brûlent le karma est caricatural. En fait, la Voie est ardue et exigeante, et un disciple doit récolter beaucoup d'informations sur ceux qu'ils fréquentent, de façon à mieux comprendre leur svadharma. Une bonne partie des mystifications des Ravnos servent en fait à révéler les aspects cachés de leurs victimes. Ainsi, les Ravnos arpentent le monde, repoussés par les Caïnites ignorants qui ne réalisent pas la nécessité des devoirs du Shilmulo.

La plupart des disciples suivant cette Voie sont des Ravnos, mais certaines lignées de Malkavian et de Gangrels y adhèrent également. Des vampires d'origines de plus en plus cosmopolites apparaissent dans le clan Ravnos, ce qui indique soit que le clan accorde peu d'attention à son code, soit que le jati est plus étendu qu'on ne le pensait. Le pitre change de nom et de personnalité comme du vif argent : il ne veut pas piéger le weig.

Les Shilmulo considèrent les autres vampires avec mépris, considérant qu'ils refusent de retourner dans le cycle par ignorance ou arrogance. Les Ravnos sont chargés de la responsabilité de la faire pour les autres. Cela peut demander des illusions et mystifications complexes pour s'assurer de ce qu'est le svadharma d'une personne, ou plus simplement de la destruction d'un vampire, qui le renvoie dans le cycle, où un nouveau svadharma l'attend.

Les Ravnos sur cette Voie s'efforcent de défaire la réalité des antédiluviens. Pour effectuer cela, ils apprennent à exploiter leur weig interne pour produire des effets altérant la réalité. Ces effets sont de simples illusions, mais alors que le Ravnos devient de plus en plus puissant, les effets augmentent également en puissance. Ils tentent également d'altérer la perception de la réalité des autres, habituellement par la tromperie ou le vol.
    
A la fin, le weig sera relâché dans le vortex. Les Ravnos qui sont bien avancés sur cette Voie cherchent activement à le faire. Ils recherchent activement les objets qui retiennent le weig ; des objets 'magiques', des fétiches lupins, etc, pour les détruire. Les plus puissants de cette Voie cherchent également les vampires avec de grandes quantités de weig (ceux d'anciennes générations) pour en faire de même.

Sans grande surprise, les compétences de ruse et surtout la possession de la Chimérie sont plébiscités. La chimérie est réellement à considérer comme le don le plus sacré qu'ils ont a leur disposition, le pouvoir qui permet de porter l'illumination sur les autres (en particulier dans la recherche de Svadharma des autres cainites et la volonté de leur ouvrir les yeux sur le mensonge de la réalité). Et a eux-même ... car il ne faut pas oublier qu'un ravnos qui crée une chimérie la vie également (et un ravnos peut etre submerger par sa propre réalité monstrueuse alors qu'il la composent pour d'autre).

Même si un vampire débutant sur la Voie n'en n'a pas conscience au début, s'il suit le bon chemin de leur voie, il doit en arriver à une utilisation extrêmement consciente de chimérie, chaque utilisation doit être pesée comme une disitillation de son illumination sur le monde et pas un simple art de tours de passe passe. C'est moins vrai pour les niveaux inférieurs de la discipline mais à partir de la "Réalité Monstrueuse" c'est vraiment capital de prendre conscience de cela.

Ethique de la Voie :

  • Ne donne l'Etreinte qu'en cas d'absolue nécessité, et uniquement au sein de la jati (la lignée familiale, appelée également les Rom dans ce cas)

  • Interprète le svadharma des autres et aide les dans leur accomplissement.

  • Détruit les autres vampires, qui sont étrangers au maya.

  • Efface les dettes karmiques, dissipe les illusions du maya et retourne au samsara.

  • Utilise la tromperie pour atteindre tes buts, car les autres portent la faute de la défiance.

  • Sème la confusion parmi les Antédiluviens en renvoyant leurs infants dans le cycle.


Variante Occidentale

  • La réalité est ce que l'on en fait
  • Libères tous le weig dans le vortex
  • L'existence est un mensonge, produit par les rêves sombres des Antédiluviens
  • Plus on est proche des Antédiluviens, moins réel on est
  • Modifier la réalité autant que possible, car la Gehenne approche
  • Trompes toujours ceux qui servent les antédiluviens, notamment leurs infants


Variante Orientale

  • Etreignez seulement lorsque cela est absolument nécessaire
  • Détruisez autres vampires, si  ils ne servent aucun but
  • Interpréter le Svadharma des autres et les aider dans leur réalisation de celui-ci
  • Effacer la dette karmique, dissiper les illusions du Maya et revenir au Samsara
  • Utilisez la tromperie pour atteindre votre but



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Donner l'Etreinte à une femme.
Les mâles sont traditionnellement de meilleures offrandes aux dieux.
9Donner l'Etreinte en dehors du jati.
Les autres échouent souvent dans la compréhension de la philosophie du Paradoxe.
8Détruire un autre Shilmulo.
Charité bien ordonnée ne commence pas, contrairement à ce que beaucoup croient, par soi-même.
7Tuer pour se nourrir.
La mort prive de la capacité d'accomplir son svadharma.
6Echouer dans la destruction d'un autre vampire.
Ceux qui ne peuvent voir la vraie voie doivent être renvoyés à un rôle productif dans le cycle.
5Tuer un mortel pour des raisons autres que la survie.
Une personne peut ne pas avoir accompli son svadharma, et l'empêcher est un péché.
4Ne pas participer au svadharma d'un autre.
Le shruti nous dit que c'est le but du Shilmulo.
3Faire passer les affaires de la secte avant son dharma.
On doit allégeance aux dieux, pas à ses compagnons.
2Etre lié par un lien de sang.
On risque de ne pas pouvoir détruire son régnant, ce qui est le but de cette Voie.
1Donner l'Etreinte sans raison impérieuse ou par désir personnel.
Il faut renvoyer les autres dans le cycle, pas les y soustraire.


Variante Occidentale

ScoreRepère moral
10Échouer à détruire morceau par morceau - ses alliés, son pouvoir, son existence, la non vie d’un ancien (en terminant de préférence avec sa diablerie).
Les anciens des autres clans possèdent de grands pouvoirs. N’hésitez pas à vous les approprier.
9Refuser d’enseigner à un candidat prometteur la Voie du Paradoxe.
Certains caïnites peuvent comprendre la Voie. Enseignez-leur s’ils veulent l’apprendre.
8Échouer dans la tentative de saper la société mortelle.
Les mortels créent des lois afin de nous empêcher d’accomplir nos desseins. Nous devons donc détruire leur société afin de retirer les barrières bloquant la réalisation nos dessins.
7Échouer dans l’assouvissement de ses désirs - connaissances, objets, personnes ou tout autre chose.
Notre forme vampirique nous donne des soifs afin que nous sachions quelles expériences rechercher. Éviter de vivre ces expériences revient à mourir véritablement.
6Échouer dans l’assouvissement de son péché.
L’étreinte nous a libéré afin que nous puissions assouvir nos caprices les plus sombres. Rejeter ces caprices équivaut à rejeter sa propre personnalité.
5Se faire prendre à pécher (la faiblesse de clan).
La société mortelle et caïnite désapprouve la majorité de nos activités. Ne les laissez pas vous voir ; s’ils vous voient, ne leur permettez pas de pouvoir utiliser ce savoir à votre encontre.
4Échouer dans l’acquisition d’objets ou de connaissances qui augmenteraient votre pouvoir personnel ; ou échouer dans la destruction de cet objet si vous ne pouvez l’acquérir.
De plus grand pouvoir équivalent à une plus grande liberté.
3Échouer, dans la tentative de saper une structure de pouvoir caïnite.
Encore bien plus que les mortels, les caïnites limitent nos actions et rejettent nos besoins. Le fait de détruire le fief d’un prince permet de l’ouvrir pour que nous y fassions ce que nous désirons.
2Autoriser les autres à en apprendre bien trop sur vous.
Ils ne pourront pas utiliser contre vous ce qu’ils ne savent pas de vous. L’équilibre des informations devrait toujours être en votre faveur.
1Accepter un lien de Sang.
Le fait d’accepter un lien de sang équivaut à ne plus être un individu et à devenir une extension de la volonté d’un autre.


Variante Orientale

ScoreRepère moral
10Donner l'Etreinte à une femme.
Les femmes doivent porter la vie et non la mort
9Donner l'Etreinte en dehors du jati.
Les autres échouent souvent dans la compréhension de la philosophie du Paradoxe.
8Détruire un autre Shilmulo.
Charité bien ordonnée ne commence pas, contrairement à ce que beaucoup croient, par soi-même.
7Tuer pour se nourrir.
La mort prive de la capacité d'accomplir son svadharma.
6Echouer dans la destruction d'un autre vampire.
Ceux qui ne peuvent voir la vraie voie doivent être renvoyés à un rôle productif dans le cycle.
5Tuer un mortel pour des raisons autres que la survie.
Une personne peut ne pas avoir accompli son svadharma, et l'empêcher est un péché.
4Ne pas participer au svadharma d'un autre.
Le shruti et les Dieux nous disent que c'est le but du Shilmulo.
3Faire passer les affaires de la secte avant son dharma.
On doit allégeance aux dieux, pas à ses compagnons.
2Etre lié par un lien de sang.
On risque de ne pas pouvoir détruire son régnant, ce qui est le but de cette Voie.
1Donner l'Etreinte sans raison impérieuse ou par désir personnel.
Il faut renvoyer les autres dans le cycle, pas les y soustraire.



Dernière édition par Admin le Sam 20 Déc - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Sam 20 Déc - 7:26





Voie du Sang
Surnom : Les Derviches

Honore l'appel d'Haqim, et transmet sa parole
Le sang du Kafir appartient à nos veines; c'est notre droit, notre devoir, que de le prendre
L'hésitation n'a pas sa place dans le coeur du tueur.


Les paraboles du Sang


Citation :
Variantes :

Via Sanguinius(Archaïque ) : Les  Mahdis . Les Sentinelles



Cette voie est quasi exclusivement suivie par les Assamites, et seuls ceux qui ont prouvé leur loyauté totale en apprennent les dures lois. Le principe dit que les enfants de Caïn (Khayyin) sont une erreur, un échec, destinés uniquement à permettre à la lignée d'Haqim de s'approcher de l'«Unique». Les enfants d'Haqim sont donc chargé d'attaquer et de tuer les autres enfants de Khayyin, de boire leur sang pour en effacer la souillure.

Les Assamites suivant cette Voie cherchent à convaincre les autres Vampires de leur nature maudite et fautive, et à les convertir au service de ceux qui suivent cette Voie. Ils pensent que ce n'est qu'en suivant le rigoureux code d'Haqim qu'ils peuvent se racheter. Si un vampire refuse la conversion, les Assamites le tuent et lui font subir la diablerie. Les Assamites de cette Voie n'accordent que peu de prix à la non-vie des autres vampires et doivent avoir une bonne raison de ne pas tuer la plupart des Caïnites qu'ils rencontrent. Les Vampires sur cette voie s'associent très rarement avec des non-Assamites.
Les Assamite doivent suivre les enseignements d'Haqim et rechercher toutes les connaissances qui pourraient les aider dans leur lutte. Ils doivent prendre le plus de sang de vampire possible, pour renforcer leur clan. Ils doivent également garder leurs esprits purs de la corruption de Caïn. Finalement, les vampires de la Via Sanguinius croient beaucoup en l'honneur et en la retenue. Ils doivent résister à la Bête à n'importe quel prix, et traiter justement et honorablement avec les mortels.
Les Mahdis estiment leurs secrets au dessus de tout. Ils sont des guerriers disciplinés, liés par les valeurs d'une maîtrise de soi rigide et par un code de l'honneur inflexible qui exige la mort plutôt que l'échec.

Peu de jeunes Assamites suivent cette Voie ou en connaissent l'existence : le Clan Assamite fait tout pour garder ses croyances ignorés des autres. Ils ont déjà fait face à l'opposition concertée de tous les bâtard de Khayyin lors de la grande Révolte Anarch. Les erreurs des jeunes Assamites risqueraient de mettre en péril la croisade secrète pour la vitae.

Description des Disciples :
Les Assamites pratiquaient une forme primitive de cette Voie bien des siècles avant la formation de la Camarilla et du Sabbat. Leur soif les conduisit lors de la Révolte Anarch à faire face à la Camarilla qui lança alors une malédiction sur le clan, lui interdisant la consommation de vitae vampirique. Durant des siècles, le clan suivit une forme bâtarde de cette voie, jusqu'à récemment, où la malédiction fut brisée. Les Assamites ont repris avec une volonté farouche leur ancienne Voie, et commettent des diableries par vengeance mortelle.

Les autres clans ne ressentent que de la peur et de la méfiance vis-à-vis du Clan Assamite et de ceux suivant cette Voie. Essentiellement suivie par les acolytes et les anciens du clan, la Voie du Sang provoque un conflit inévitable entre ses disciples et les non-Assamites. Les vampires de cette Voie tentent miséricordieusement de convaincre les autres Caïnites de suivre «l'unique voie véritable», donc il y a d'autres indivus non-Assamite qui suivent aussi cette Voie.
    
Ceux qui sont peu avancés cherchent surtout à suivre les enseignements d'Haqim, sans poser trop de questions. Les plus sages, quand à eux, cherchent à découvrir ce que signifie «devenir Unique». En buvant le sang maudit des Antédiluviens et de leur engeance, les disciples de cette Voie espèrent contrer la malédiciton de Khayyin. Selon la doctrine, la Géhenne pourra être évitée. Les Aïeuls assamites pratiquent des rites de purification et de méditation rigoureux. Des rumeurs récentes disent que ces êtres ont atteint un état semblable à celui de Golconde.

L'étude, la diablerie, le prosélytisme (conversion à une religion) et les attaques sélectives contre les autres vampires occupent les nuits des disciples de cette Voie qui est, selon les Assamites, la recherche de la justice. Les disciples agissent tels des assassins fanatiques, apportant la Mort Ultime à ceux qui leur permettent de s'approcher davantage de Khayyin. Ils préfèrent convertir ceux de génération élevée car étant plus éloignés de leur géniteur, ils sont moins souillés.

Cette Voie promeut l'utilisation libre de la diablerie, et ses disciples peuvent y avoir recours si les autres moyens échouent. Ceux plus avancés sur cette Voie recherchent aussi connaissances et savoirs qui leur permettraient de trouver du sang ancien et puissant afin de se rapprocher de Khayyin. Ils ne sont pas des monstres aveugles, mais se considèrent comme les sauveurs du monde. Ils cherchent tous à atteindre «l'Unicité» avec le mythique Haqim, mais parmis les rares ayant atteint ce but élevé, peu daignent en expliquer la nature. La plupart pensent que cet état ressemble à Golconde, ou à un autre état ou le vampire s'est débarrassé de sa malédiction et a transcendé sa nature caïnite.

Ethique de la Voie :

  • Suis les enseignements d'Haqim avec ferveur.

  • Les mortels ne sont pas dignes d'attention. Ne t'en nourris qu'en cas de besoin.
  • Ne rate aucune occasion de rassasier la Bête avec la vitae d'autres vampires.
  • Résiste à la fureur de la Bête. Ne pas se contrôler conduit à des exploits de moindre valeur.
  • Recherche le savoir qui peut aider le clan dans sa guerre contre l'engeance maudite de Khayyin.
  • Prêche la gloire de la cause d'Haqim aux autres vampires. S'ils la refusent, utilise-les pour ton propre retour dans la grâce de Khayyin.




Les péchés :
ScoreRepère moral
10Tuer un mortel pour se nourrir.
Le sang humain est nourrissant pour le corps, mais le meurtre de créatures inférieures est un poison pour l'âme.
9Manquer à la parole donnée à un membre du clan.
La solidarité est importante pour la cause sacrée des Assamites.
8Refuser d'offrir une chance de se convertir à un non-Assamite.
Les enfants de Khayyin sont maudits et doivent être sauvés.
7Ne pas réussir à détruire un vampire non repentant extérieur au clan.
Ceux qui refusent l'enseignement d'Haqim trahissent leur non-vie.
6Succomber à la Frénésie.
Haqim nous enseigne l'ascendance, pas l'indulgence.
5Ne pas approfondir la connaissance de Khayyin.
Pour vaincre ses ennemis, il faut tout savoir d'eux.
4Faillir dans la poursuite de sang inférieur.
D'autres membres du clan peuvent tirer profit de cette vitae, même si elle est très claire.
3Refuser son aide à un membre plus avancé dans la Voie.
Agir égoïstement c'est tomber dans les pièges de l'engeance de Khayyin.
2Rater une occasion d'abaisser sa Génération.
Haqim a décrété que c'est le summum de la cause de ses infants.
1Agir contre un autre Assamite.
C'est une trahison envers le clan et la Voie.



Dernière édition par Admin le Mar 3 Fév - 0:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Admin
Staff
Staff
avatar

Messages : 1230
Date d'inscription : 26/11/2014

Feuille de personnage
Charge / Prélature / Titre: Ductus Ductus
Statut: Prétendant
Voie
Disciplines
Rituels
Compétences (mortels):

MessageSujet: Re: Voies Ethiques   Sam 20 Déc - 7:27





Voie du Typhon
Surnom : Les Théophidiens / Les Corrupteurs

Ce sont ces secrets qui déchirrent nos âmes,
ces enigmes qui nous marquent du venin de notre maitre.
Le Typhon n'est pas un père aimant


Khamala Bey, Les Milles et nuits de Sutekh


Citation :
Variantes :

Via Serpentis (Archaïque) : Les  Serpents
http://whitewolf.wikia.com/wiki/Path_of_Sutekh : Les Impies
Voie de l'Exstase : Les Tentateurs
Voie du Guerrier : Les Vipères Cornues


Voie Connexe :

Voie de Cathares (Archaïque) : Les Albigeois



Ce n'est qu'en explorant pleinement notre nature que nous pouvons trouver notre chemin vers le paradis.

Les vampires qui suivent cette Voie ont un objectif : ressuciter leur père et maître, Seth. Si la plupart des vampires voit en Seth un membre de la 3e génération, cette Voie enseigne qu'il était en fait une créature divine avant même son Etreinte. Les disciples voient en Caïn une créature inférieur à Seth, et prétendent que ce dernier a permis à Caïn de lui donner l'Etreinte afin de pouvoir utiliser ses descendants pour frapper ses homologues divins, comme les mythiques Gaïa et Lilith. C'est de cette façon que Seth, et à travers lui les Sethites, trouve sa place dans l'univers, comme agent de l'entropie, détruisant le vieux pour que le neuf puisse croître.

Pour ceux qui se trouvent sur cette Voie, corruption, douleur, mensonges et péchés sont des choses qui doivent être chéries et répandues pendant l'existence. La misère est une fin en elle même. La véritable joie, aussi fugace soit-elle, n'est obtenue qu'en succombant à ses propres désirs carnassiers. Les disciples de cette Voie pratiquent d'abord leurs principes sur les autres. Quand ils avancent dans la compréhension mystique, ils commencent à pratiquer leurs principes sur eux mêmes; flagellation, automutilation et autres perversités masochistes sont courantes parmi les illuminés. Ce n'est que par une mortification complète de leur corps qu'ils peuvent transcender leurs limitations terrestres - et la chair morte est très difficile à mortifier.

Par la ruine de ses victimes, l'impie apprend à comprendre la nature du mal. Un impie travaille avec ruse et patience. Il apprend les désirs secrets de sa victime et ses haines cachées, puis les exploite sans pitié. Il donne à sa victime tout ce que son coeur désire, sachant qu'en nourrissant ainsi ses rêves, il crée des appétits encore plus grands. Avant longtemps, leurs besoins se transforment en exigences ; alors commence réellement le déclin vers le mal.

Cette Voie prêche l'importance de l'influence et du contrôle. De nombreux suivants semblent en apparence n'être que des proxénètes, dealers de drogues ou petites frappes; ils sont en fait bien plus que cela. En s'assurant le contrôle des autres, les Sethites peuvent les utiliser dans leurs propres buts. Ainsi, plutôt que d'avoir une dette vis-à-vis de ceux qui leur fournissent informations et services, les Sethites renversent les rôles et s'arrangent pour que leurs victimes viennent à eux et leurs soient redevables de quelque chose.
    
Les disciples vénèrent Seth comme étant plus qu'un vampire, et lui accordent un statut divin très proche de celui du dieu égyptien des enfers. Les moyens pour parvenir à sa résurrection sont très différents, et c'est pourquoi les Disciples de Seth étendent leur influence là où ils le peuvent, dans l'espoir de découvrir les informations partout où elles se cachent. La Voie du Typhon ressemble en fait plus à une religion qu'à une philosophie. On dit que ses pratiquants vénèrent diverses entités; peut être des personnifications de divers péchés, peut être autre chose; par des libations de sang et des sacrifices. Par une telle vénération, ceux du Typhon croient qu'ils pourront atteindre la compréhension mystique.


Variantes

  • Voie de Sutekh
    Le chemin de Sutekh est une sous branche de la Voie de Typhon, qui se concentre davantage sur briser les tabous moraux et se libérer soi même de l'influence du monde matériel plutôt qu'aider (comprendre, "corrompre") pour qu'ils atteignent ce sentiment. Il utilise une hiérarchie des péchés identique à la Voie principal, seules les motivations diffèrent.

  • Voie de l'Extase
    La Voie d' l'Extase est un surgeon de la voie de Typhon qui prend naissance dans les enseignements des Enfants de Judas de Constantinople. Il rejette l'implication des Typhonists dans la dégradation et la corruption et se préoccupe que de leur propre débauche de plaisirs.Cette Voie partage un certain nombre de penchants matérialiste avec laVoie des Cathares.

  • Voie du Guerrier
    La Voie du Guerrier est une variante martiale de la Voie de Typhon. La plupart de ses adhérents sont Guerrier Séthites ou associé à la Cohorte de Oupouaout.
    Cette voie est née de Séthites mécontents de la domination romaine de l'Egypte. Estimant les enseignements Typhoniques comme insuffisants, ces vampires sont revenus aux racines de leur fondateur. Comme Set était à la fois guerrier et chasseur qui s'est battu contre le Serpent du Chaos pour protéger le dieu du soleil, de nombreux adeptes de la voie se considèrent comme les suivants du sentier original de Set.


Description des Disciples :
Les Théophidiens prétendent avoir une histoire qui remonte aux nuits d'avant la Première Cité. L'omniprésence de mythes humains reprenant les relations entre Seth et Osiris plaide en faveur de cette ancienneté. Durant des millénaires, ils ont poursuivi leur odieux commerce, partout où ils le pouvaient, des ruelles les plus sombres aux temples les plus sacrés. De nombreux dirigeants, vampiriques ou mortels, doivent leur accès au pouvoir aux disciples de cette Voie, et ont dû le payer au prix fort.

Les Théophidiens ne soutiennent aucune secte, même si quelques membres ont renié la résurrection de Seth et s'y opposent activement depuis les rangs du Sabbat (Serpents de la Lumière). De nombreux membres dirigent pour leur compte des cultes sanguinaires composés de dévots et autres désespérés totalement dévoués. Ils pensent qu'avec d'autres qui agissent pour eux (pour le sale travail), ils pourront en faire beaucoup plus que tout seul. Ainsi les disciples endossent de nombreux rôles : chercheurs, trafiquants, érudits, courtisans, et moissonneurs d'âmes.

Les disciples sont souvent de véritables caméléons, car ils doivent pouvoir passer d'un milieu social à l'autre. Ils sont prudents, prévenants et totalement inspirés par leur cause. Ils demandent rarement des faveurs, et préfèrent aider les autres à satisfaire leurs besoins, puis demander un service en échange de cette faveur déjà accordée. C'est cette aspect que voient et détestent le plus les non-Setites, qui dénoncent publiquement le vice et la corruption des Disciples de Seth comme des violations de la Mascarade ou des manipulations des Aïeuls. Les Setites connaissent la vérité : les autres vampires détestent reconnaître les désirs qu'un Théophidien habile peut satisfaire. Les Setites les plus sages ont même réussi à convaincre des non Setites de suivre cette Voie, après une longue période de corruption, de dépendance et d'avilissement.

Ils pratiquent des expériences sur les mortels chaque fois que possible pour avancer dans les arts de la dépravation et de la difformité. Finalement, ils tentent de rester le plus possible éloignés de la Rédemption, mentant et détruisant pour empêcher les autres d'y parvenir.

En apparence, les Impies semblent inoffensifs, même sans défense ; ils sont souvent beaux et charmeurs. Ils portent des atours qui plaisent à leur victime du moment. Des rumeurs circulent sur ces Setites qui ont progressé dans les hauts niveaux de la Voie du Typhon et qui sont rongés par une souillure interne et externe qui ne leur permet plus de vivre dans le monde des mortels. Ils se séparent eux mêmes de toute connexion avec le monde naturel, se transformant en une incarnantion quasi organique de la corruption. Ces masses écoeurantes se cachent dans les profondeurs des temples setites les plus secrets, où elles crachent perpétuellement des blasphèmes dans les ténèbres.

Les disciples sont avant tout des chercheurs dans le domaine des arcanes, même si leur habilité sociale en fait également d'excellent diplomates. Ces vampires sont aussi très insidieux, traçant leur route dans la société des vampires avec de fausses identités ou des masques de loyauté. Le Théophidien le plus ancien d'une région donnée érige souvent un temple à Seth dans un lieu très discret, de façon à mieux servir le dieu assoupi.

Ethique de la Voie :

  • Rassemble les informations, les secrets, les connaissances, et cherche comment les appliquer à la résurrection de Seth.
  • Participe au but suprême du clan : redonner vie à son maître assoupi.
  • Rend les autres dépendant de toi, pour augmenter ainsi ton influence et tes capacités d'action.
  • Soumet la Bête, sa sauvagerie sans borne ne sert qu'elle même.
  • Conserve le voile du secret, les autres ne pouvant pas admettre les buts et moyens de notre Voie.
  • Recherche les signes cachés de Seth, et agis en conséquence.


Variante Sutekh

  • Rassembler infomations et secrets et découvrir comment les appliquer à la résurrection de Set, la vraie nature de la divinité; l'origine et le devenir du monde.
  • Subjuguer la Bête: l'auto-discipline et la ruse doivent tempérer la rage d'un guerrier.
    Plongez-vous dans ce que vous détestez, craignez ou fuyez, qu'ils n'aient plus de pouvoir sur vous.
  • Tenter, embrouiller et dégrader les autres, qu'ils puissent reconnaître leurs propres limites et chercher à les surmonter.
  • Maintenir un voile de secret, leurrer l'humanité craignant sa propre liberté.
  • Acquérir du pouvoir pour faire avancer la cause de la secte et retourner les dupes contre eux même, mais ne pas aimer le pouvoir pour son propre interet
  • Rechercher la révélation par la connaissance, la foi et l'expérience


Variante Extase

  • Rechercher du plaisir est une obligation spirituelle. Ceux qui dédaignent luxe cherchent à souiller l'esprit avec la grossièreté et sont égarés
  • L'existence ne sert à rien d'autre que se divertir
  • Résister à la tentation est une grande faute
  • Les vampires sont les enfants du péché de Caïn et donc, devraient s'engager à pécher
  • Ce ne est pas un crime de tuer, aussi longtemps que l'acte est accompli de façon splendide


Variante Guerrier

  • L'esprit est au service du corps, tout comme la Bête. Bien que le corps est animal, il peut être affinée. L'étreinte amorce cette métamorphose; mais même après, la Bête peut encore régner, sauf si elle est dressée avec l'exercice et les combats.
  • Vous êtes un tueur. Ne hésitez pas à tuer.
  • Le corps est bestial et doit être puni. Vous flageller, vous blesser, repousser vos limites et de savoir, cet entraînement vous permet de dompter votre Bête.
  • Chaque instant doit être consacré à perfectionner la puissance du corps. Vos disciplines vampiriques font partit des fonctions du corps et doivent être également exercées.
  • La Mort finale est préférable à l'échec et de faiblesse.



Les péchés :
ScoreRepère moral
10Se laisser aller à ses propres penchants plutôt qu'à ceux des autres.
La descente dans le vice est un outil, pas un plaisir.
9Refuser son aide à un autre disciple de la Voie.
Les groupes travaillent efficacement au retour de Seth.
8Ne pas détruire un vampire qui a atteint Golconde.
Ceux qui ont dépassé leurs désirs ne peuvent plus être rendus dépendants.
7Ne pas observer les rituels religieux de Seth.
C'est renier Seth.
6Ne pas corrompre l'ordre social en faveur des Sethites.
Les autres vampires sont inutiles ou futiles, et cette indolence retarde le retour de Seth.
5Ne pas tout faire pour corrompre quelqu'un.
Plus il y a d'individus redevables aux Sethites, mieux c'est.
4Ne pas rechercher les connaissances des arcanes.
Les mystères de la résurrection de Seth peuvent se cacher partout.
3Gêner les efforts d'un autre Sethite.
Il n'y a pas de place pour les manoeuvres mesquines parmi les rangs de la droiture.
2Ne pas prendre avantage des faiblesses d'un autre.
La compassion n'a pas sa place dans les plans grandioses de Seth.
1Refuser d'aider à la résurrection de Seth.
C'est le fait des incroyants.

Variante Extase

ScoreRepère moral
10Permettre un innocent de survivre
9Ne pas se vautrer dans la plus pur luxure.
8Permettre à quelqu'un de laid de survivre
7Permettre à un prédicateur de l'impureté (selon les critères setite : prêtre chretien & co) de survivre sans une bonne raison.
6Rejeter la richesse
5Renoncer à tenter un innocent
4Ne pas se droguer régulièrement
3Contenir ses pulsions naturelles
2Refuser un cadeau
1Détruire quelque chose de beau

Variante Guerrier

ScoreRepère moral
10Ne pas vous infliger les tortures les plus douloureuses
9Echouer à un test que vous vous êtes imposé
8Ne pas développer son corps au maximum de son potentiel
7Dépenser de la vitae pour guérir des blessures, la nuit même où elles ont été infligé
6Ne pas développer ses disciplines à leur plein potentiel
5Tuer rapidement et avec miséricorde
4Afficher tout signe de douleur
3Ne pas s'exercer tout les soirs
2Sur-penser une action
1Refuser un défit physique


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirewod.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voies Ethiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voies Ethiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» Liste des prérequis pour les 6 voies
» Les Voies de la Damnation (2) - Les Tours d'Altdorf
» Deux nouvelles voies !
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire WOD :: Pour bien commencer :: Création de personnage :: Voies éthiques, connaissances et compétences-